close
Web

En lançant mozjpeg, Mozilla améliore le taux de compression des fichiers JPEG

Mozilla vient d’annoncer un nouveau projet nommé mozjpeg, dont le but est de fournir un encodeur JPEG de qualité qui améliore le taux de compression, qui promet de réduire la taille des fichiers jusqu’à 10% sur ​​des images JPEG standards.

Cela étant dit, l’entreprise explique que l’idée derrière le projet est de créer un encodeur prêt pour la production “qui améliore la compression tout en conservant la compatibilité avec la grande majorité des décodeurs déployés”.

Malgré les multiples efforts dans ce secteur de la part de Google, Microsoft et d’autres, le JPEG, en usage depuis environ 1992, reste le standard de facto pour la compression avec perte, ce qui lui permet, en dépit d’une perte de qualité, un des meilleurs taux de compression. Même si les formats tels que le JPEG XR, le JPEG 2000 et WebP que Google a lancé comme étant un format d’image libre pour remplacer le JPEG, ont des avantages significatifs par rapport au format JPEG de base, mais ces derniers n’ont jamais eu le soutien nécessaire pour remplacer le JPEG. Outre le PNG pour les images sans perte, le JPEG reste encore la norme pour les images sur le web.

En lançant mozjpeg, Mozilla améliore le taux de compression des fichiers JPEG

En effet, au fil des ans le nombre d’images affichées sur un site a explosé, de même que la taille du fichier de chaque image. Puisqu’en comparaison le poids des fichiers HTML, JavaScript et CSS sont relativement faibles, Mozilla souligne que les photos peuvent “facilement être l’essentiel du trafic réseau sur le chargement d’une page”.

Comme Josh Aas le note dans l’article, l’efficacité sur la compression par les encodeurs JPEG actuels n’ont pas connu de grandes améliorations ces derniers temps. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nouveaux formats surgissent régulièrement. Mozilla, qui jusqu’à présent n’a pas soutenu le projet WebM de Google, reconnaît que à un certain moment, les nouveaux formats seront tellement bons que nous devrons inévitablement y passer. Cependant, et ce jusqu’à ce que ce moment arrive, nous sommes coincés avec le JPEG.

Mozjpeg qui est aujourd’hui en version 1.0, est un fork de libjpeg-turbo, un populaire codec JPEG open source, combiné à jpgcrush, un populaire script Perl écrit par Loren Merritt qui réduit la taille des fichiers sans perte, et ce grâce à un certain nombre d’options dédiées à la compression avant de choisir celle qui crée les fichiers plus petits.
Le résultat est incontestable, puisque que grâce à mozjpeg les images au format JPEG connaissent une réduction moyenne d’environ 10% de la taille du fichier.

Mozilla prévoit d’ajouter plus de fonctionnalités à cet outil. Reste donc à voir où Mozilla veut nous emmener…

Tags : JPEGMozillamozjpeg
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.