Fermer
MobileSmartphones

Le HTC One Max avec le capteur d’empreintes digitales serait dévoilé la semaine prochaine

HTC est presque prêt à annoncer la version géante de son smartphone phare, le HTC One, le présupposé HTC One Max. Le Wall Street Journal rapporte que la société taïwanaise va révéler le One Max le 15 octobre prochain. Étonnamment, celui-ci arrivera avec tout vraisemblance un capteur d’empreintes digitales, ce qui est également confirmé par le WSJ.

Les rumeurs et les spéculations concernant le prochain dispositif de la firme n’ont pas échappé à la folle vague qui sévit actuellement sur les dispositifs mobiles, et on a appris que le One Max serait presque identique, du moins dans sa conception au HTC One, arrivant avec un écran plus grand. L’écran du One Max devrait être de 5,9 pouces, soit un peu plus grand que celui du Galaxy Note 3. Le reste des caractéristiques sont assez standard pour un smartphone haut de gamme, puisque l’on s’attend à ce que l’écran offre une résolution 1080p, qu’il dispose d’un processeur Snapdragon 800, couplé à 2 Go de mémoire vive.

Le HTC One Max à côté du HTC One et du HTC One Mini

Si les photos qui ont jusque-là fuité concernant le One Max sont réel, le capteur d’empreintes digitales sera positionné sur la coque arrière du smartphone, juste en dessous de l’appareil photo. Ceci est en contraste avec le tout récent iPhone 5S, qui dispose d’un lecteur d’empreintes digitales intégré dans son bouton Home. En revanche, alors que ce dernier permet de déverrouiller le smartphone et faire des achats sur l’App Store, on peut très logiquement penser que les fonctionnalités seront identiques pour le One Max.

Capteur d'empreintes digitales

The Verge corrobore ce rapport, en disant qu’il a reçu des invitations à des événements HTC, le 15 octobre à Hong Kong et à Taipei. Nous devrions en savoir beaucoup plus sur ce téléphone dans une seule petite semaine.

Mots-clé : HTCHTC OneHTC One Maxphablette
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.