fermer
Réalité virtuelle et augmentée

Démontage du Vision Pro par iFixit : entre innovation et contraintes

Démontage du Vision Pro par iFixit : entre innovation et contraintes

Basé sur les informations fournies, voici un article qui aborde les points clés de l’analyse détaillée du Apple Vision Pro par iFixit, tout en intégrant des informations supplémentaires pour une perspective enrichie.

L’équipe d’iFixit a récemment mis en lumière le design complexe de l’Apple Vision Pro à travers un démontage approfondi, accompagné d’une analyse vidéo. Cette exploration détaille non seulement la conception ingénieuse de l’appareil mais soulève également des questions concernant son poids et le coût potentiel des réparations.

Le démontage révèle que plusieurs éléments contribuent au poids considérable de l’appareil. Un panneau en verre collé, protégé par un film, pourrait entraîner des frais de remplacement avoisinant les 799 dollars. De plus, le pack de batteries, équivalent à trois batteries de taille iPhone, accentue ce poids, le faisant dépasser le kilogramme.

Ce design, plutôt centré sur l’avant, pourrait compromettre le confort lors d’utilisations prolongées, d’autant plus que le Apple Vision Pro est plus lourd que ses concurrents comme le Quest Pro et le Quest 3.

iFixit met en avant la conception des bandeaux, avec le Solo Knit Band tricoté en 3D et le Dual Loop Band, offrant à la fois confort et ajustabilité. Les modules de haut-parleurs, quant à eux, sont facilement amovibles, évoquant un design modulaire analogue à celui des AirPods Max. Les joints magnétiques et les coussinets faciaux soulignent l’engagement d’Apple envers une expérience personnalisable, chaque commande du Vision Pro étant emballée à la main.

L’affichage EyeSight, au cœur des controverses, est décrit à travers ses trois modes : « focus interne », « engagement externe » et « ne pas déranger ». Malgré l’objectif ambitieux d’Apple de créer un visage en apparence 3D, l’affichage a été critiqué pour sa faible luminosité et sa résolution. iFixit souligne les compromis effectués pour atteindre cette vision, avec des inserts de lentilles ovales permettant un ajustement automatique de la distance interpupillaire. Apple propose des lentilles de prescription, bien qu’il existe des limites pour les individus souffrant d’astigmatisme.

Réparabilité

Le rapport fait part de sa déception quant à la réparabilité du Vision Pro. Malgré certaines caractéristiques conviviales, le score de réparabilité n’est pas à la hauteur des attentes, questionnant notamment la décision d’Apple concernant l’écran EyeSight et ses inconvénients.

iFixit conclut sur son intérêt continu à explorer davantage l’appareil, anticipant de futures analyses sur les écrans internes, les réseaux de capteurs, et un score de réparabilité détaillé pour le Vision Pro, déjà disponible aux États-Unis depuis son annonce l’année précédente.

Cet aperçu de l’Apple Vision Pro par iFixit met en lumière les défis et les innovations d’Apple dans le domaine des technologies portables, tout en posant des questions sur l’équilibre entre performance, confort et accessibilité.

Tags : AppleiFixitVision Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.