close
Smartphones

Google officialise la reconnaissance faciale pour les Pixel 7 et Pixel 7 Pro

Google officialise la reconnaissance faciale pour les Pixel 7 et Pixel 7 Pro

Au cours de l’événement Made by Google de hier, la société a révélé que les Pixel 7 et Pixel 7 Pro seront dotés de la reconnaissance faciale. La présentation a noté que le capteur d’empreintes digitales sous l’écran sera plus rapide et plus sûr que le système de reconnaissance faciale.

Google est également connu pour partager de nouvelles fonctionnalités avec les anciens modèles Pixel, donc ceux qui ont le Pixel 6 Pro espèrent que cette fonctionnalité fera son apparition sur le modèle premium de l’année dernière, bien que ce ne soit pas quelque chose qui semble être dans les cartes après l’événement d’aujourd’hui.

La reconnaissance faciale sur la nouvelle série Pixel 7 utilisera la caméra frontale de 10,8 mégapixels. Il y avait des spéculations l’année dernière que le Pixel 6 Pro allait être publié avec « Face Unlock », mais Google aurait retiré la fonctionnalité au dernier moment. Depuis lors, diverses rumeurs ont circulé sur une mise à jour qui utiliserait le capteur d’image frontal du Pixel 6 Pro pour créer une carte de profondeur du visage de l’utilisateur, ce qui sécuriserait la fonctionnalité.

Contrairement à la série Pixel 4 et à l’iPhone, les nouveaux Pixel ne comprennent pas les capteurs utilisés pour la reconnaissance faciale sur ces smartphones. Google a toutefois déclaré qu’elle prévoit d’utiliser des « modèles d’apprentissage automatique avancés » alimentés par la nouvelle puce maison Tensor 2 pour mettre en œuvre le déverrouillage du visage pour les nouveaux modèles Pixel.

Cela semblerait éliminer le Pixel 6 Pro de recevoir la fonctionnalité, bien que d’autres méthodes alternatives pourraient encore être en jeu.

En outre, la reconnaissance faciale ne peut être utilisée que pour déverrouiller le smartphone, et non pour les paiements.

Tags : GooglePixel 7Pixel 7 Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.