Fermer
ActualitésWeb

La Fondation Mozilla nous livre sa vision du Web dans un livre blanc

La Fondation Mozilla a présenté un livre blanc (comme l’indique Tristan Nitot en commentaire de cet article, ce livre n’est actuellement qu’en version 0.9 dite “release candidate”, il faudra encore un peu patience pour la sortie définitive) qui présente sa vision pour un Web dans lequel non seulement il devrait être accessible à tous, mais que tout le monde devrait avoir la possibilité d’y contribuer
Nous avons vu que la Fondation travaillait en ce sens, notamment avec le projet Mozilla Webmaker, un projet en ligne fournissant des outils pour créer des pages Web. Mozilla a suivi cette initiative avec un livre blanc qui rassemble ce qui est nécessaire afin de créer une génération de “Webmakers”, c’est-à-dire des gens qui peuvent “écrire et lire” le Web, en précisant :

We’re not talking about everyone becoming a fully-fledged programmer, but we do believe that everyone should have the skills, competencies and literacies to be able to tinker and make things with and on the web.

Un avant-goût du livre blanc de Mozilla est que, “le Web devient la deuxième langue du monde, et est une compétence vitale du 21 siècle”. L’alphabétisation numérique est aujourd’hui aussi importante que la lecture, l’écriture et l’arithmétique. Mozilla estime qu’il est crucial que les gens commencent à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour comprendre, concevoir et participer activement à ce monde, au lieu de simplement consommer passivement le Web.

Selon le document, les littératies du Web sont à l’intersection des littératies numériques, des littératies des médias, et des pensées algorithmiques et de l’informatique :

La Fondation Mozilla nous livre sa vision du Web dans un livre blanc - Les littératies du Web

Atteindre les littératies du Web est considéré comme un processus à trois niveaux. Le but serait donc d’arriver à acquérir les compétences Web, et de combiner celles-ci avec des compétences multiples.

La Fondation Mozilla nous livre sa vision du Web dans un livre blanc - Acquérir les compétences du Web

Selon le plan d’action de la Fondation, l’utilisation d’une approche ascendante (dite bottom-up) pour rechercher ces compétences est à privilégier. L’idée derrière cette approche, “se caractérise par une suite de processus qui apportent chacun une partie fondamentale de l’édifice qu’elle cherche à produire, à partir d’éléments de base”, selon Wikipédia.
Autrement dit, selon la Fondation, il s’agit de la capacité à effectuer des actions spécifiques, et ce en regroupant des compétences externes. Pour ce faire, elle a identifié quatre compétences Web à avoir : exploring, creating, connecting, protecting, et a mis au point un framework de compétences à deux niveaux, débutant et intermédiaire comme le montre cette grille :

La Fondation Mozilla nous livre sa vision du Web dans un livre blanc - Compétences à acquérir dans le Web

Étant donné les autres préoccupations de Mozilla telles que l’Open Badges, il n’est pas surprenant que son idée est d’attribuer des “badges Webmaker” en reconnaissance et de motivation pour l’acquisition d’aptitudes, des compétences et des littératies. Dans ce contexte, les badges sont considérés “comme un moyen de se connecter d’autres membres de la communauté et valider ses acquis”.

Le livre blanc présente un exemple du badge “Web Competency”, le badge dédié aux bases de l’HTML, énumérant les douze compétences qui doivent être acquises tout au long du processus d’apprentissage. La Fondation fournit ensuite un exemple basé sur les intérêts des badges indiquant comment les compétences peuvent être acquises dans le but ultime de décrocher le badge d’alphabétisation du Web ! Voici un exemple, dans lequel les badges colorés représentent des compétences acquises, et les grisés sont ceux dont l’objectif n’a pas été atteint.

La Fondation Mozilla nous livre sa vision du Web dans un livre blanc - Gestion des badges par Mozilla

Mozilla a déjà sollicité l’avis de la communauté et est maintenant à la recherche d’une plus grande participation, en concluant :

This Web Literacies white paper is the beginning of a conversation: we’re not attempting to create a ‘canon’ of knowledge or skills. Instead, we’re looking to create a flexible framework of Web Skills, Competencies and Literacies that can evolve along with the web itself. And we’d very much like it if you could join us in that journey.

Que pensez-vous de cette initiative ? Avez-vous déjà des compétences, et même le master badge, le badge d’alphabétisation du Web ?

Mots-clé : badgescompétenceslivre blancMozillaweb
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.