Fermer
Périphériques

Intel confirme que les processeurs de bureau Rocket Lake de 11e génération arriveront début 2021

Intel confirme que les processeurs de bureau Rocket Lake de 11e génération arriveront début 2021

La nouvelle génération de processeurs Intel pour PC de bureau, « Rocket Lake », arrive au premier trimestre 2021, a confirmé hier soir la société, ce qui donne aux joueurs sur PC en particulier quelque chose à attendre avec impatience pour la nouvelle année. Cette nouvelle intervient alors que l’engouement pour les consoles de nouvelle génération de Sony et de Microsoft ne cesse de croître, les PlayStation 5 et Xbox Series X menaçant d’éclipser ce que les joueurs sur PC sont prêts à faire.

Ce n’est pas quelque chose que Intel va laisser passer, et il est probable que le fait que AMD, le grand rival, fournisse le cœur du processeur des consoles de Microsoft et de Sony apporte au moins une motivation supplémentaire. Alors que les processeurs Intel Core de 10e génération comme le Core i9-10900K tournent déjà à 5,3 GHz, nous devrions avoir de nouvelles surprises prochainement.

Ainsi, la prochaine génération de processeurs Intel Core de 11e génération pour les ordinateurs de bureau, dont le nom de code est « Rocket Lake », sera lancée entre janvier et mars 2021, selon John Bonini, vice-président et directeur général du Client Computing Group Desktop, Workstations and Gaming d’Intel. Les spécifications officielles pour les nouveaux processeurs sont actuellement peu nombreuses. Toutefois, Bonini affirme que Rocket Lake inclura la prise en charge de PCIe 4.0.

Selon la rumeur, les puces Rocket Lake seront basées sur la nouvelle architecture Willow Cove de Intel. Cela signifie beaucoup plus de transistors que les cœurs Comet Lake basés sur l’architecture Skylake actuellement utilisé. On s’attend à ce qu’elles soient construites sur le processus FinFET de 14 nm d’Intel, avec probablement un maximum de 8 cœurs par puce.

La technologie graphique Intel Xe sera également pris en charge, et Rocket Lake utilisera le dernier cri en matière de GPU. Le fabricant de puces a été très clair sur son objectif de s’attaquer à AMD et NVIDIA avec la gamme Xe, avec des options allant de la puce graphique intégrée dans les machines d’entrée de gamme, en passant par les versions pour les « amateurs » de jeux, jusqu’aux datacenters. Le Xe-HPG sera optimisé pour les besoins des joueurs, a confirmé Intel en août dernier, et apportera un nouveau sous-système de mémoire basé sur la GDDR6 ainsi que la prise en charge de fonctions telles que le ray-tracing.

Une grosse concurrence

Prévu pour 2021, le GPU XE-HPG alimentera également de nouvelles fonctions du centre de commande graphique d’Intel. Il y aura des pilotes spécifiques au jeu pour un réglage instantané par titre, et une amélioration de la netteté du jeu qui peut apparemment améliorer la clarté de l’image.

Le lancement de Rocket Lake était initialement prévu pour 2020, mais ce calendrier semble avoir légèrement reculé. Nous en saurons plus sur les nouveaux processeurs de la 11e génération au CES 2021 en janvier prochain.

Mots-clé : IntelIntel XeRocket Lake
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.