Fermer
OS

Linus Torvalds plaide contre la limite de 80 caractères avant la sortie de Linux 5.7

Linus Torvalds plaide contre la limite de 80 caractères avant la sortie de Linux 5.7

Après avoir récemment fait le passage d’Intel à AMD, Linus Torvalds s’est opposé aux lignes de 80 caractères comme norme de programmation de facto. Comme l’a rapporté The Register, Torvalds a partagé ses réflexions sur le sujet de la longueur des lignes dans un récent article dédié au nettoyage du noyau Linux où il a affirmé que la limitation des lignes à 80 caractères entraîne de nombreux sauts de ligne.

D’autres ont fait valoir que les lignes de 80 caractères sont une convention de longue date qui devrait rester en place en raison du fait que les grands écrans peuvent gérer de nombreuses petites fenêtres lorsque la largeur des colonnes est limitée.

Dans sa publication, Torvalds a expliqué comment des coupures de lignes excessives peuvent entraîner de nombreux problèmes, en mentionnant : « Les sauts de ligne excessifs sont MAUVAIS. Ils causent de réels problèmes et quotidiens. Ils causent des problèmes pour des choses comme le “grep” à la fois dans les patterns et dans la sortie, puisque grep (et beaucoup d’autres utilitaires Unix très basiques) est fondamentalement basé sur les lignes. Le fait est donc que beaucoup d’entre nous ont depuis longtemps ignoré le modèle complet du “terminal à 80 colonnes”, pour la même raison que nous avons beaucoup plus de lignes que 25 lignes visibles à la fois ».

Torvalds a également fait remarquer que le fait de délimiter les lignes après 80 caractères peut être bon pour ceux qui ont un matériel restrictif, mais n’est finalement pas pratique pour les développeurs qui ont davantage de ressources.

Linux 5.7

Dans un autre article, Torvalds a fourni des détails sur les nouvelles fonctionnalités et les changements à venir pour Linux 5.7. Il s’agit notamment d’un nouveau pilote exFAT de Samsung qui améliorera les performances des cartes SD, d’une correction du bug graphique CVE-2019-14615 d’Intel et de la prise en charge des cartes graphiques Tiger Lake d’Intel. Il y aura également un pilote pour la technologie de charge rapide d’Apple et une meilleure prise en charge des périphériques ARM.

Avec la sortie de Linux 5.7, Torvalds espère éviter les problèmes qui se sont produits lorsque la version précédente du noyau Linux était livrée avec un pilote Wi-Fi défectueux. Le noyau Linux 5.7 est disponible dès maintenant, mais il faudra encore un certain temps avant qu’il ne trouve sa place dans les distributions Linux les plus populaires telles qu’Ubuntu, Arch Linux et Linux Mint.

Mots-clé : Linus TorvaldsLinuxLinux 5.7
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.