Fermer
Mobile

Grooveshark est de retour sur les dispositifs Android

Grooveshark, la plate-forme de streaming offrant de la musique à ses utilisateurs, a finalement vu son application ré-intégrée pour les plateformes mobiles Android. En effet, l’application est maintenant disponible dans le Google Play Store et permet aux utilisateurs d’accéder aux flux des stations de radio, créer des stations de radio personnalisées similaires à Pandora pour ceux qui connaissent, ou encore d’accéder à de la musique à la demande.
En revanche, sachez que cette dernière possibilité est une caractéristique que seules les abonnés qui paient 9 $ par mois peuvent utiliser.

Pour ceux qui l’ignorent, Grooveshark qui était un client de P2P2, est depuis un service illimité gratuit, voire payant (30 $ par an) pour ceux qui souhaitent écouter de la musique en ligne. Si en juin 2011 les comptes gratuits n’ont aucune restriction sur un éventuel temps d’écoute et ne nécessite pas de se connecter pour écouter en illimité, vous devrez toutefois faire avec une publicité visuelle.

Durant la quasi-totalité de l’année 2012, Grooveshark n’a été disponible que pour les utilisateurs d’Android à travers la Web App mobile Grooveshark qui a été créée par Grooveshark avant d’être interdit suite à des problèmes juridiques. Grooveshark a été poursuivi en justice par toutes les grandes maisons de disques (initié par Vivendi), et ce par que la société ne possèdait pas les droits d’une grande partie de la musique que l’on retrouve à travers son service. Même l’intention de l’accord de la plateforme de travailler avec l’EMI a été un échec. C’est en avril 2011 que Google avait exclu Grooveshark de son écosystème, huit mois après Apple.

Un porte-parole de Grooveshark cette semaine a indiqué à VentureBeat que l’application Android a été rétablie après que la compagnie ait travaillé en étroite collaboration avec Google afin de retirer les “rogue apps”. Sa déclaration a également laissé entendre que la société serait “pionnière” dans la distribution de nouvelles techniques de monétisation.

Grooveshark en a également profité pour mettre à jour des parties graphiques de son application offrant une meilleure lisibilité pour les albums et de nouvelles transitions entre ces derniers. Elle a également le support pour le HTC One S et One X !

Grooveshark est de retour sur les dispositifs Android
Grooveshark est de retour sur les dispositifs Android
Grooveshark est de retour sur les dispositifs Android

Avec un tarif plus attractif que celui de Spotify, Grooveshark va t-il devenir un acteur majeur dans le streaming audio ?

Mots-clé : AndroidAudioGoogleGroovesharkstreaming
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.