Fermer
Périphériques

Qualcomm cible les ordinateurs portables Windows abordables avec les Snapdragon 8c & 7c

Qualcomm cible les ordinateurs portables Windows abordables avec les Snapdragon 8c & 7c

Depuis des années, Qualcomm a de grandes ambitions pour les ordinateurs portables Windows équipés de la technologie ARM. Lors de son Snapdragon Tech Summit annuel, le fabricant de puces a dévoilé son plus grand succès à ce jour : le Snapdragon 8c et le Snapdragon 7c, deux nouveaux processeurs conçus pour créer une nouvelle gamme de puces ARM pour les ordinateurs portables Windows.

Le 8c est positionné en remplacement du processeur Snapdragon 850, la puce ARM de seconde génération de Qualcomm. Le 7c est un tout nouveau produit d’entrée de gamme qui est destiné à concurrencer les ordinateurs portables Windows à petit budget dans le marché bas de gamme. La puce 8cx de l’an dernier ne disparaît pas. En effet, elle restera une option phare haut de gamme pour ceux qui veulent la meilleure performance absolue.

D’un point de vue technique, Qualcomm indique que le 8c offrira des performances jusqu’à 30 % supérieures à celles du Snapdragon 850. Elle sera dotée d’un processeur Kryo 490, d’un GPU Adreno 675 et d’un modem X24 LTE intégré pour la connectivité. Les fabricants pourront également l’associer à un modem X55 5G.

La puce 7c est moins véloce, avec un processeur octa-core Kryo 468, un GPU Adreno 618 et un modem X15 LTE. (Il n’y a pas d’option 5G disponible ici). Cependant, l’avantage est que Qualcomm affirme que la 7c offrira une augmentation de 25 % des performances du système et jusqu’à deux fois la durée de vie de la batterie par rapport aux « plateformes concurrentes » (par exemple, les PC Windows traditionnels d’entrée de gamme).

L’ensemble de cette nouvelle gamme offre à Qualcomm une gamme beaucoup plus large de solutions de processeurs ARM pour les fabricants de PC, à des prix et des niveaux de performances bien plus variés. Mais, il y a de grandes questions au sujet de l’annonce qui n’ont pas encore reçu de réponse.

Quid de l’adoption par les constructeurs

Le plus important est le fait que plus d’un an après l’annonce du processeur 8cx, aucune entreprise n’a réellement livré un appareil alimenté par celui-ci. Le plus proche que nous ayons obtenu est la Surface Pro X, qui a une variante personnalisée du 8cx (le Microsoft SQ1). Il y a aussi le Galaxy Book S annoncé, mais retardé, qui devait sortir en septembre, mais qui n’a jamais été expédié. (Samsung n’a pas encore annoncé une nouvelle date de sortie).

Bien que nous verrons probablement plus d’ordinateurs portables alimentés en 8cx (et en 8c et 7c) en 2020, l’adoption de l’architecture ARM sur PC a été lente, c’est le moins qu’on puisse dire. C’est formidable que Qualcomm offre davantage d’options aux fabricants, mais c’est toujours aux OEM de commencer à vendre des appareils ARM.

L’autre question est celle de la performance et des logiciels. Bien qu’il soit encore difficile d’évaluer exactement la qualité de la version 8cx de Qualcomm (encore une fois, rien n’a encore été livré), la SQ1 de la Surface Pro X offre des performances médiocres et des problèmes de compatibilité des applications ont été soulevés. Étant donné que les nouvelles puces Qualcomm offrent des performances inférieures à celles de la 8cx (et, vraisemblablement, de la SQ1), il sera intéressant de voir si ces problèmes persisteront sur les nouveaux processeurs.

Pas pour les Chromebook

Malheureusement pour tous ceux qui espèrent un Chromebook basé sur une puce Snapdragon, Qualcomm n’envisage pas d’adopter le système d’exploitation de Google de sitôt. L’accent est toujours mis sur les machines Windows, confirme la société, qui s’attend à ce que Windows 10 soit sur tous ces produits Snapdragon 8cx, 8c, et 7c.

C’est en partie pour éloigner les utilisateurs professionnels de leurs ordinateurs portables traditionnels. Qualcomm a conçu une plateforme Snapdragon 8cx Enterprise Compute Platform spéciale pour cette audience, avec des optimisations adaptées aux besoins de sécurité et de gestion des périphériques des services informatiques.

Mots-clé : QualcommSnapdragon 7cSnapdragon 8c
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.