Fermer
OS

Google et Qualcomm s’associent pour vous fournir des identifiants mobiles

Google et Qualcomm s'associent pour vous fournir des identifiants mobiles

L’époque où il fallait être titulaire d’un permis de conduire ou d’une autre pièce d’identité physique est peut-être révolue grâce à une nouvelle percée de Google et Qualcomm. Les deux géants de la technologie ont convenu d’un partenariat qui apportera des capacités d’identification électronique à la prochaine version du système d’exploitation de Google, Android R.

Lors du Snapdragon Summit 2019 à Hawaii, les deux sociétés ont révélé que la plateforme Snapdragon de Qualcomm sera le premier SoC à prendre en charge les API Android Identity Credential dans Android R, dont le lancement est prévu l’année prochaine.

Avec les multiples aspects de la vie quotidienne déjà portés par les smartphones, comme les cartes d’embarquement, les cartes de crédit et les bons d’achat, les cartes d’identité numériques, sécurisées par authentification biométrique, sont une nouvelle étape logique.

Cela pourrait signifier qu’un utilisateur peut stocker son permis de conduire sur un appareil mobile pour confirmer rapidement son identité en ligne et hors ligne. Cela pourrait grandement accélérer les processus d’authentification pour l’achat de biens et de services, mais aussi offrir une couche supplémentaire de protection de sécurité pour les utilisateurs mobiles.

Qualcomm et Google n’ont pas donné beaucoup de détails sur le fonctionnement réel des API, mais il a été révélé plus tôt cette année que cette dernière travaille sur une norme de permis de conduire mobile pour smartphones, même si aucune date de lancement ferme n’est encore en vue.

Rendez-vous dans Android R

Il est probable que ce service fera partie de la plateforme Snapdragon 865, annoncée cette semaine par Qualcomm et destinée à alimenter la majorité des smartphones Android de 2020. « Nous sommes très reconnaissants d’avoir un partenariat très fort avec Qualcomm pour améliorer l’état de la sécurité Android », a déclaré Sudhi Herle, responsable de la sécurité de la plateforme Android chez Google, lors du Snapdragon Summit.

« Au cours de l’année dernière, nous avons travaillé en étroite collaboration pour élever la barre de ce qu’Android peut faire pour que nos utilisateurs se sentent en sécurité ». Cette décision s’inscrit dans le cadre des efforts constants de Qualcomm et de Google en faveur de ce que Keith Kressin, du premier groupe, a décrit comme « la réalisation de la plateforme Android la plus sécurisée du monde ».

On ne sait pas grand-chose sur Android R pour l’instant, mais il est probable qu’il va venir avec un grand nombre d’améliorations et de mises à niveau pour les utilisateurs mobiles.

Mots-clé : Android Identity CredentialAndroid RGoogleQualcomm
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.