Fermer
Smartphones

Galaxy Fold : des détails révélés par les premiers utilisateurs

Galaxy Fold : des détails révélés par les premiers utilisateurs

Le Samsung Galaxy Fold et le Huawei Mate X sont des smartphones très intéressants, mais très peu auront le courage de dépenser 2 000 euros ou plus sur un prototype de première génération. Néanmoins, il y a des personnes qui ont les moyens et la possibilité de faire un tel investissement aussi risqué et, fort heureusement, l’un d’entre eux était disposé à répondre à des questions concernant le Galaxy Fold, le premier smartphone pliable qui arrivera dans les mains du grand public.

Le rédacteur en chef de XDA, Mishaal Rahman, a pu entrer en contact avec l’un de ces premiers propriétaires d’un modèle européen. Sur Twitter, il a rassemblé et répondu à certaines des questions des acheteurs intéressés. Autant dire qu’il y en a beaucoup.

Commençons par le sujet qui fâche : le pli est bien réel, on n’y échappe pas. Il est évidemment trop tôt pour que Samsung développe un nouveau matériau résistant aux plis, et trop tard pour qu’elle puisse changer l’écran du Galaxy Fold avant sa sortie sur les marchés en mai. Mais, son propriétaire indique que ce dernier n’est pas vraiment visible, surtout avec une luminosité de 70 % ou plus. Néanmoins, vous devriez sentir les plis avec votre doigt.

Ceux qui pensent pouvoir utiliser le Galaxy Fold en tant qu’ordinateur portable de fortune vont devoir revoir leur jugement. Bien que le smartphone puisse rester plié à un angle de 90 degrés, l’écran est dit « éteint » à cette position et est à peine utilisable. Le propriétaire a également noté que le passage entre les écrans lors de l’ouverture et de la fermeture de l’appareil n’était pas aussi facile que certains l’espèrent. En plus d’un léger retard (lag), il y a des cas où des applications telles que Chrome n’affichent pas immédiatement le rendu sur leurs écrans.

Une autonomie décente

Cependant, il y a des choses positives. Les tests de performance indiquent que le stockage UFS 3.0 est aussi rapide que celui annoncé, et que l’autonomie, du moins en Wi-Fi, est comparable à celle du Galaxy S10+. Mieux encore, la version européenne aurait un bootloader déverrouillable, mais on ne peut pas en dire autant des versions américaines.

Quoi qu’il en soit, la plupart des problématiques soulevées sont plus ou moins attendues pour un tel appareil de première génération, même si l’on peut espérer que Samsung a éliminé certains problèmes logiciels avant son lancement au public dans deux mois.

Mots-clé : Galaxy FoldSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.