Fermer
Tests

MWC 2019 : prise en main du Galaxy A50, l’alléchant milieu de gamme

MWC 2019 : prise en main du Galaxy A50, l'alléchant milieu de gamme

Le Samsung Galaxy A50 est le smartphone le plus grand et le mieux équipé de la gamme Galaxy A, vous offrant un avantage considérable sur le prix par rapport aux smartphones haut de gamme Galaxy S10, tout en offrant davantage de fonctionnalités que les Galaxy A10 et Galaxy A30.

Bien sûr, ce smartphone Android abordable ne va révolutionner le marché du mobile, mais il reste une intrigante option si vous recherchez un smartphone Android qui a une apparence et des fonctionnalités décentes pour 2019.

Il possède plus de caméras et de mémoire que ses petits frères de la  gamme Galaxy A, mais ses dimensions sont légèrement réduites. Cela fait du A50 le modèle le plus « premium » de la gamme A de Samsung. Au MWC 2019, j’ai joué avec le smartphone pour avoir une première impression.

Galaxy A50 : vidéo

Galaxy A50 : design et écran

MWC 2019 : prise en main du Galaxy A50, l’alléchant milieu de gamme

Concernant les dimensions du smartphone, le A50 est très analogue au A30 : il a exactement le même écran Super AMOLED de 6,4 pouces et une épaisseur identique à 7,7 mm. Il s’agit d’un écran dans la famille « Infinity-U », ce qui signifie que l’on va retrouver une légère découpe en haut de l’écran en forme de goutte d’eau. Certes le smartphone semble un peu gros, en particulier lorsque vous cherchez les boutons d’alimentation et de volume, mais contrairement au A30, il ne possède pas de capteur d’empreintes digitales à l’arrière.

Au lieu d’un capteur d’empreinte digitale logé sur la coque arrière, il dispose d’un capteur d’empreintes digitales optique intégré à l’écran, qui compense sa taille plus grande. Curieusement, cet écran, bien qu’il soit identique à celui du A30, semblait de qualité légèrement inférieure, avec des couleurs moins vives et un écran plus sombre lorsque la luminosité des deux était réglée au maximum. Cependant, il s’agit peut-être d’un problème sur le modèle du salon.

Le design de l’appareil lui-même est élégant, avec une prise casque de 3,5 mm et un port USB-C à l’arrière de l’appareil, reliés par des boutons d’alimentation et de volume sur le côté.

Attention, c’est du plastique

Bien que le châssis ressemble à de l’aluminium et que le dos ressemble à du verre, ce n’est pas le cas. Le châssis en argent est en plastique et la coque arrière en polymère. Rassurez-vous, il y a encore le verre Gorilla Glass 5 en façade.

Lors de sa sortie, le A50 sera disponible en quatre coloris : noir, blanc, bleu et corail.

Galaxy A50 : caméras

Les spécifications de la caméra pour le Galaxy A50 sont impressionnantes : un capteur principal de 25 mégapixels à ouverture f/1,7, accompagné d’un capteur de profondeur de 5 mégapixels pour prendre en charge les portraits Live Focus, et d’un objectif ultra-large de 8 mégapixels d’une ouverture 2,2 dotée d’un champ de vision de 123 degrés (identique à celui de la caméra ultra large Galaxy S10).

En pratique, les clichés que j’ai capturés offraient un contraste plutôt faible et, bien que les images soient d’excellentes qualités, la gamme de couleurs proposée n’était pas très étendue. Bien évidemment, cela va suffire pour quiconque opte pour un modèle d’entrée de gamme. Bien évidemment, et comme pendant toute la durée du salon, il faudra prendre en main plus longuement le smartphone pour avoir un avis définitif le concernant.

L’objectif de profondeur a toutefois un avantage notable : la mise au point de la caméra a été rapide et la fonction de mise au point directe était bien plus précise que son homologue A30.

En façade, on retrouve la caméra selfie de 25 mégapixels qui prend des images de la même qualité que l’arrière, mais sans les avantages des objectifs grand-angle ou de profondeur.

Galaxy A50 : caractéristiques

Le Galaxy A50 fonctionne sous Android Pie et, après ma brève utilisation de ce dernier, j’ai été impressionné par la rapidité et la fluidité de son utilisation. Bien sûr, lors d’un test complet il faudra le mettre en situation intensive avec des jeux exigeants et du streaming vidéo. Mais, ma première impression est positive.

Le Galaxy A50 sera disponible en deux tailles : l’une avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage, et l’autre avec 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Il prendra également en charge les cartes micro SD si cette quantité de stockage ne suffit pas.

Galaxy A50 : batterie

Comme le A30, le Galaxy A50 dispose d’une impressionnante batterie d’une capacité de 4 000 mAh. Pour l’utilisateur lambda, cela suffira certainement pour une journée d’utilisation. Étant donné que la plupart des produits phares ont des batteries d’une charge d’environ 3 300 mAh, la taille de la batterie du A50 devrait le rendre très attrayant pour les gros consommateurs.

Le smartphone prend également en charge la charge rapide de 15 W, comme les autres appareils de la gamme A. Ainsi, si la batterie est déchargée, elle se recharge rapidement.

Galaxy A50 : rapide verdict

Avec un prix très attractif, le Galaxy A50 sera un appareil plutôt impressionnant — son système d’exploitation rapide et son large écran en font un choix judicieux pour de nombreuses opérations. Cela dit, quelques questions se posent à propos de la puissance de la caméra et de la résolution de l’écran.

Nous ne disposons pas encore du prix du Galaxy A50 ni de la date de sortie de l’appareil, à l’exception d’une estimation approximative du prix compris entre 300 et 400 €.

Mots-clé : Galaxy A50MWC 2019Samsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.