Fermer
Périphériques

iMac Pro et MacBook Pro : des réparations tierces toujours possibles selon iFixit

iMac Pro et MacBook Pro : des réparations tierces toujours possibles selon iFixit

Qu’il s’agisse de la nécessité de protéger la sécurité et l’intégrité de leurs produits ou simplement d’une pratique peu astucieuse, Apple est l’une des sociétés de technologie la plus répandue qui sévit contre les réparations effectuées par des tiers.

Les partisans du « droit de réparer » ont été alarmés la semaine dernière lorsque des documents de service d’Apple divulgués sur la toile ont indiqué que les derniers MacBook Pro et iMac Pro resteraient inutilisables après des réparations effectuées par des prestataires de services non autorisés.

Les rapports précisaient que les ordinateurs utilisant la nouvelle puce de sécurité T2 d’Apple, notamment l’iMac Pro et le MacBook Pro (2018), auraient besoin d’un logiciel de diagnostic spécial si certains composants clés étaient remplacés. Ainsi, si ces réparations sont effectuées par une personne autre qu’un centre de service agréé, qui ne disposerait pas des outils propriétaires d’Apple, les périphériques resteraient dans un état verrouillé.

Apple n’a pas encore commenté directement ces informations, mais les experts de démontage et de réparation d’iFixit ont une bonne nouvelle : ce nouveau logiciel de diagnostic et de réparation n’a pas encore été publié ni activé, et les réparations tierces sont toujours possibles, du moins pour l’instant. Elle l’a prouvé avec le MacBook Pro (2018).

La société a démonté un tout nouveau MacBook Pro avec Touch Bar et a ouvert et remplacé avec succès l’écran sans problème.

Pas de limitation autre que le Touch ID et Face ID

L’échange partiel a été effectué avec un modèle identique de MacBook Pro datant de cette année, qui a également vu sa carte logique remplacée puis mise à jour vers le nouveau macOS Mojave. Cette machine continue également à fonctionner sans problèmes.

C’est une bonne nouvelle, car l’écran de blocage de l’ordinateur est supposé entrer en jeu si l’écran, la carte logique, le top case ou le Touch ID du nouveau MacBook Pro ont été remplacés. Il existe déjà des limitations de réparation pour les remplacements ou les réparations des capteurs Touch ID et Face ID afin de protéger leur sécurité, mais pour l’instant, il semble que Apple n’ait pas imposé de restrictions sur le remplacement de ses composants clés par elle-même ou par un tiers.

Mots-clé : AppleiFixitiMac ProMacBook Pro
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.