close
Tablettes

Une tablette Surface plus abordable destinée au marché de l’éducation

Microsoft est censée travailler sur une tablette Surface plus abordable pour s’attaquer à un marché dans lequel Apple est déjà très actif avec son modèle d’iPad de base. Et, un nouveau rapport nous permet d’en apprendre davantage sur l’appareil, et les intentions de la firme de Redmond.

Même si elle devrait être lancée cette année, la nouvelle Surface, moins onéreuse, sera très probablement alimentée par un processeur Intel, selon un rapport du site allemand WindowsUnited.

Cela signifie que Microsoft n’utilisera pas un processeur Snapdragon de Qualcomm et, par conséquent, n’installera pas Windows 10 on ARM sur cette Surface. Les nouvelles sont surprenantes, d’autant plus que Microsoft a tout mis en œuvre pour que Windows 10 on ARM réussisse.

Mais en même temps, c’est aussi la preuve vivante que Microsoft elle-même est loin d’être satisfaite de la façon dont Windows 10 on ARM fonctionne actuellement. Les premiers appareils Windows 10 alimentés par des puces Qualcomm sont arrivés sur le marché plus tôt dans l’année, et les testeurs ont surtout critiqué les performances et l’émulation des logiciels Win32.

Windows 10 on ARM pas encore mort

Microsoft semble bien consciente des limites de cette plateforme et ne veut donc pas compromettre la marque Surface avec un appareil qui n’offrirait pas les performances haut de gamme offertes par tous les autres modèles. Dans le même temps, il semble que Microsoft souhaite utiliser la Surface à faible coût principalement pour cibler le marché de l’éducation.

Encore une fois, Windows 10 on ARM aurait eu beaucoup de sens, car cette version aurait permis d’avoir un matériel moins cher avec des performances décentes qui répondent aux exigences des étudiants et des enseignants. Mais en choisissant Intel comme partenaire, Microsoft s’assure que tout fonctionnera comme prévu. En d’autres termes, la Surface à faible coût n’est pas un pari risqué pour Microsoft, à contrario d’un périphérique combinant Windows 10 on ARM et une puce Snapdragon.

Cela ne signifie pas nécessairement que Windows 10 on ARM est une initiative mort-née. Microsoft devrait lancer des mises à niveau importantes dans les deux prochaines années, et la première vague de périphériques devrait arriver avec la sortie de la puce mobile Snapdragon 845 qui alimentera les premiers PC à la fin de l’année 2018.

Tags : MicrosoftSurfaceWindows 10 on ARM
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.