Fermer
OS

IO 2018 : les Chromebooks vont bientôt lancer des applications Linux

IO 2018 : les Chromebooks vont bientôt lancer des applications Linux

Chrome OS se transforme lentement mais sûrement en un système d’exploitation polyvalent tout-en-un, le système d’exploitation Google que beaucoup attendaient depuis longtemps. Lors de sa I/O 2018, Google a officialisé le lancement prochain des applications Linux sur les Chromebooks aux côtés des applications Chrome OS et des applications Android.

Les Chromebooks ont vraiment dépassé leur objectif initial en tant que machines centrées sur le cloud, sous-équipées, éconergétiques et abordables pour l’école et certains professionnels ayant uniquement des besoins de bureautique. En plus de l’augmentation des prix, les Chromebooks sont disponibles dans toutes les formes et tailles, y compris les convertibles et les détachables. Certains viennent même avec des stylets.

Si nous avions entendu les prémices d’une telle caractéristique la semaine, Google a tout officialisé lors de sa keynote d’ouverture de la I/O 2018, et laissant entendre que tous les Chromebooks seront bientôt en mesure d’exécuter des applications Linux. Alors que le Pixelbook semble être le premier à obtenir le support pour les applications Linux, Google a déclaré que davantage de Chromebooks devraient recevoir la nouvelle fonctionnalité dans les mois à venir.

Google a également détaillé la nouvelle fonctionnalité Linux Apps, qui est actuellement en version bêta dans le canal Dev de Chrome OS, expliquant que les applications Linux fonctionneraient sur Chrome OS à l’aide d’une machine virtuelle personnalisée basée sur Debian.

Une machine virtuelle Linux

Mieux encore, les utilisateurs pourront lancer leurs applications Linux préférées directement à partir du lanceur d’applications de Chrome OS, tout comme ils lancent une application Android et Chrome OS. En outre, Google a déclaré que toutes les applications Linux seraient en mesure d’accéder au dossier « Téléchargements » dans Chrome OS, bien que le noyau Linux 4.4 ou plus récent est nécessaire pour que cela fonctionne correctement.

Google a également déclaré que toutes les applications Linux ne fonctionneront pas de façon optimale sur tous les Chromebooks. Par exemple, une puissante et  complexe application comme GIMP va ralentir un Chromebook bas de gamme, en raison du manque d’accélération GPU, qui viendra plus tard cette année. C’est pourquoi le Pixelbook haut de gamme de Google est le premier à obtenir le support pour les applications Linux.

Mots-clé : Chrome OSChromebookGoogleIO 2018Linux
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.