close
Smartphones

Voici pourquoi la batterie du Galaxy Note 7 de Samsung a pris feu et a explosé

Enfin ! Les problématiques des batteries des Galaxy Note 7 de Samsung qui ont pris feu et explosé, et qui ont entrainé des rappels et coûté au moins 5 milliards de dollars au fabricant, ont finalement été résolues, selon Samsung.

« Nous en prenons la responsabilité », a déclaré DJ Koh, a la tête de la division mobile de Samsung, après une période de 4 longs mois d’enquête. Toutes ses conclusions ont été détaillées lors d’une conférence de presse à Séoul, en Corée du Sud. La raison derrière l’explosion des batteries revient aux batteries de taille irrégulière, causant une surchauffe, ainsi que d’autres problèmes de fabrication dans la deuxième série de batteries de remplacement qui ont été conçues dans la précipitation.

Si Samsung a scellé une importante batterie lithium-ion d’une capacité de 3 500 mAh dans un smartphone d’une épaisseur de 7,9 mm, la moitié des batteries du Note 7 ont été conçues par sa filiale Samsung SDI, et n’ont pas correctement été insérées dans le smartphone Android.

Défaillances pour les premières batteries

La surchauffe subséquente a provoqué les premières explosions de batterie entre août et septembre, et une poignée d’incidents ont été capturés par de désolantes vidéos ou photos.

Pourquoi la batterie du Galaxy Note 7 a flambé une seconde fois ?

Samsung a rappelé et réexpédié tous les Galaxy Note 7 au mois de septembre, pensant que l’autre moitié de ses smartphones — ceux avec des batteries fabriquées par la filiale Amperex Technology — étaient bonne. Cependant, les problématiques du second lot de batteries du Note 7 semblent avoir été causées par un certain nombre de problèmes de fabrication.

Défaillances pour les secondes batteries

À la conférence de presse, la société a déclaré que, dans la précipitation, elle est responsable d’un certain nombre de défaillances, comme le manque de ruban isolant et des bords tranchants. Ces doubles erreurs ont entrainé un nouveau rappel par Samsung, avant de finalement annuler sa populaire phablette. Elle a laissé des milliards de dollars sur la table.

Samsung précise que 96 % des smartphones Galaxy Note 7 ont été retournés avec un total de 3 millions d’appareils rappelés dans le monde entier. Mais, le transporteur américain Verizon a mentionné que des « milliers » de ses clients ont toujours le smartphone. C’est juste un transporteur…

Et pour l’avenir ?

La société veut aussi rassurer les clients que ce genre de chose ne se reproduira pas, ce qui est la raison pour laquelle Samsung a mené une enquête à grande échelle, et a tenu une conférence de presse pour annoncer les résultats.

Malheureusement, plus que l’argent, la réputation de Samsung a été mise à mal. Outre le fait de ne pas lancer le Galaxy S8 au Mobile World Congress, la firme sud-coréenne envisage de mettre en œuvre de multiples mesures de sécurité lors de la planification d’un produit.

Et, verrons-nous un Galaxy Note 8 ? Malgré les déboires, Samsung envisage de lancer un Galaxy Note 8 en 2017. Surprenant non ? En effet, malgré la mauvaise réputation, la firme pense que sa gamme de phablettes a encore de quoi attirer les consommateurs. En effet, son smartphone à stylet a toujours attiré des milliers d’acheteurs.

Et vous, seriez-vous près d’acheter un Galaxy Note 8 ?

 

 

Tags : Galaxy Note 7Samsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.