close
Smartphones

Le prochain dispositif Microsoft Surface serait un smartphone pliable 

Microsoft vient de lever le voile sur ce que pourrait être son futur smartphone phare, le très attendu Surface Phone. Et, comme on pouvait s’en douter, celui-ci n’offrira pas une expérience mobile traditionnelle. La firme pourrait néanmoins intégrer des caractéristiques déterminantes dans ce périphérique. Un nouveau brevet déposé par la société pourrait fournir la réponse : un dispositif pliable qui se transforme en une tablette.

Un brevet découvert par MSPoweruser montre que Microsoft travaille sur un dispositif, qui lorsqu’il est replié agit comme un smartphone, mais peut être déplié pour se comporter davantage comme une tablette. De plus, il semble y avoir des modes « tente » et « portables ». Le brevet lui-même décrit un certain nombre de types de périphériques qui sont assez génériques, avec charnières doubles et triples et une variété de tailles d’écran.

Du fait de sa capacité à se plier, le smartphone serait plus épais que ce dont nous sommes habitués, mais viendrait avec le compromis de fournir une plus grande expérience que la moyenne.

Le mode “tente” serait utile pour visualiser un film

Un brevet comme celui-ci aurait pu être considéré comme une possibilité ésotérique il y a quelques années, mais des idées semblables ont été évoquées par la concurrence, comme Samsung et LG.

Continuum pour sublimer ce brevet

En outre, la gamme Surface de Microsoft a toujours cherché à redéfinir les catégories de produits — de la tablette, à un ordinateur portable, à un ordinateur de bureau. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, les dispositifs Surface sont à la base de la création de nouveaux facteurs de forme (à succès variable). Ce smartphone pliable de Microsoft ne me surprendrait pas, et l’on peut même espérer que ce Surface Phone arrivera entre nos mains.

Le “Surface Phone” se transforme en tablette

L’une des annonces de Microsoft les plus intéressantes à la fin de l’année 2016 est venue lors de son événement WinHEC, où la société a annoncé que Windows 10 offrira un support complet aux processeurs ARM avec le support des applications de bureau Windows. Cela signifie que Windows 10 fonctionnera même sur des processeurs moins puissants.

Cependant, puisque Windows 10 inclut déjà Continuum, une technologie qui ajuste l’interface utilisateur en fonction de la taille de l’écran et permet la pleine utilisation d’un écran externe, d’un clavier et d’une souris, le brevet de Microsoft décrit en fait non seulement un dispositif 2-en-1, mais potentiellement un appareil 3-en-1. Il pourrait être un smartphone, une tablette et un PC.

Tags : MicrosoftSurfaceSurface Phone
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.