Fermer
Apple

Le MacBook Pro de 13 pouces sans Touch Bar est bien fait, mais difficile à réparer

Chaque fois qu’un nouveau dispositif est introduit, les bidouilleurs d’iFixit désossent le périphérique en question pour voir comment il est conçu. Alors que l’industrie a évolué pour offrir des périphériques de plus en plus minces, iFixit trouve assez souvent qu’un produit est si étroitement fait que la réparation pour l’utilisateur — et souvent le constructeur — est une impossibilité absolue.

Les produits d’Apple ne sont pas différents, et avec l’introduction d’une nouvelle gamme de MacBook Pro, iFixit a sorti ses tournevis et s’est mis au travail pour démonter le MacBook Pro sans la fameuse Touch Bar. Ce qu’ils ont découvert est une machine qui, comme d’habitude, est très difficile à réparer.

Dans l’ensemble, iFixit a décerné une note de réparabilité de 2 sur 10 pour le nouveau MacBook Pro, ce qui signifie que la machine ne sera réparée par personne, hormis le fabricant (et encore). Le score a obtenu une note assez basse du fait qu’Apple utilise toujours ses vis Pentalobe « non standard », qui rendent l’ouverture du châssis quelque peu complexe. En outre, la batterie est hermétiquement collée au châssis, ne facilitant pas son remplacement. La mémoire vive (RAM) est directement soudée sur la carte mère, et ne sera donc pas extensible — si vous voulez l’étendre, il faudra le faire avant l’achat, et donc faire grimper la note.

La RAM est soudée à la carte mère du nouveau MacBook Pro
La RAM est soudée à la carte mère du nouveau MacBook Pro

Vous pourrez changer le SSD et encore…

MacBook Pro : le SSD PCIe pourra être retiré au besoin
MacBook Pro : le SSD PCIe pourra être retiré au besoin

iFixit note que le SSD PCIe est amovible, et est donc un point positif pour toute personne qui voudrait davantage de stockage. De plus, la batterie de 54,5 watts est 27 % plus petite que le précédent MacBook Air. Cependant, cette capacité est nettement plus grande que le MacBook Air avec la Touch Bar, qui dispose d’une batterie de 49,2 watts. Bien qu’Apple affirme une même autonomie de 10 heures avec les nouveaux modèles, celle-ci est équivalente aux itérations de l’année dernière. On peut donc imaginer que l’on aurait pu avoir une plus grande longévité, si Apple avait maintenu une épaisseur semblable.

MacBook Pro : pour retirer la batterie il faudra faire chauffer la colle
MacBook Pro : pour retirer la batterie il faudra faire chauffer la colle

 

 

Sinon, le démontage n’a révélé aucune surprise. La construction du MacBook Pro semble correspondre à la qualité premium d’Apple, avec une conception très précise et minutieuse – entraînant incontestablement cette note de 2/10. Si vous optez pour ce nouveau modèle, il faudra se rendre à l’évidence que ce dernier ne sera pas extensible.

MacBook Pro : toutes les pièces
MacBook Pro : toutes les pièces
Mots-clé : iFixitMacBook Pro
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.