Fermer
Réseaux sociaux

Twitter débride officiellement ses tweets à “plus” de 140 caractères

Juste comme prévu, Twitter a annoncé aujourd’hui qu’elle a peaufiné ses règles de comptage des caractères qui composent un tweet. Autrement dit, cela signifie que vous avez maintenant beaucoup plus de liberté pour exprimer vos pensées, et éventuellement votre mécontentement.

En effet à partir d’aujourd’hui, le site de microblogging commence à déployer la simplification des tweetsTwitter ne comptera plus les pièces jointes des médias et les tweets cités dans la limite des 140 caractères. Vous pouvez maintenant téléverser des photos, des GIFs, des vidéos ou encore poster des sondages sur la plate-forme sociale, sans crainte que ces derniers vont grignoter de précieux caractères.

Il est intéressant de noter que les tweets eux-mêmes restent à 140 caractères, c’est juste que ces pièces jointes ne seront plus comptabilisées afin que vous puissiez en dire plus dans vos tweets !

Du changement pour le @nom ?

En plus de desserrer ses règles sur les médias et les tweets cités, Twitter teste également des modifications concernant les réponses. En effet, lorsque vous répondez avec des @nom, ils ne compteront plus parmi les 140 caractères. Ce choix devrait également permettre d’en dire un peu plus lors d’une conversation.

Bien que le déploiement soit poussé à un petit groupe de testeurs, les utilisateurs qui ajoutent un ou plusieurs @noms à une réponse n’affecteront pas la longueur du tweet. Bien évidemment, même si les détails restent un peu flous, on peut imaginer que Twitter va fixer une limite sur le nom d’utilisateurs mentionnés dans un tweet.

Si vous utilisez une version obsolète de l’application Twitter sur iOS ou Android, les tweets peuvent apparaître tronqués, et les URL peuvent vous emmener sur le site Web mobile. Les tweets tronqués sont probablement dus à des tests, précise Twitter, et devraient être résolus si vous mettez à jour votre application.

Mots-clé : Twitter
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.