close
OS

L’adoption de Windows 10 ralentit

Lorsque Microsoft a lancé Windows 10 l’année dernière, la société n’a pas caché son intention de produire un système d’exploitation qui va remplacer toutes les précédentes versions. Il n’a fallu que quelques mois de disponibilité pour voir l’OS être installé sur plus de 120 millions de périphériques. Mais, alors que le lancement a été fait en juillet 2015, aujourd’hui il semble que l’adoption ralentit peu à peu.

Les nouvelles données publiées par NetMarketShare suggèrent que Windows 10 a du mal à suivre le rythme imposé durant les premiers mois. En avril 2016, près de 14,35 % des ordinateurs ont utilisé Windows 10 comme système d’exploitation principal, selon une publication de BetaNews.

Ce chiffre semble bon pour un OS qui a été lancé l’année dernière, mais il fait état de mois en mois que Microsoft semble éprouver des difficultés à trouver de nouveaux utilisateurs. Entre janvier et février de cette année, sa part de marché a bondi de près de 1 %, tandis qu’entre mars et avril, sa part de marché a ralenti, atteignant péniblement les 0,2 % — ce qui reflète une large baisse de l’adoption.

L'adoption de Windows 10 ralentit

Windows 10 récupère toujours de nouveaux utilisateurs, mais la croissance diminue. Pendant ce temps, d’autres versions de Windows voient leur base d’utilisateurs dépérir. Avril 2016 marque la première fois que l’usage de Windows 7 est passé sous la barre des 50 % du marché de l’OS de bureau.

Un objectif initial si lointain

Rassurez-vous, ce n’est pas catastrophique pour Windows 10. Rien que pour 2016, le système d’exploitation a battu Windows XP et Windows 8.1 en matière de parts de marché pour la première fois, et a depuis accru son avance. Cependant, il y a encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir rivaliser avec Windows 7, qui est encore favorisé par près de 30 % de la base totale d’utilisateurs sous l’OS de Microsoft.

Il sera certainement intéressant de voir si la prochaine sortie de la mise à jour de Windows 10, connue comme l’Anniversary Update, va provoquer une augmentation des installations. Cette dernière va ajouter de nouvelles fonctionnalités, et sera probablement fortement poussée. Mais, si elle ne parvient pas à attirer de nouveaux utilisateurs, Microsoft va peut-être devoir repenser sa stratégie à l’avenir, notamment si la firme de Redmond veut atteindre son ambition chiffre d’un milliard d’appareils dans les deux à trois années qui suivent le lancement du nouveau système d’exploitation.

Windows 10

Tags : MicrosoftNetMarketShareWindows 10
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.