close
Objets connectés

Sony SmartEyeglass Developer Edition vendues en mars pour 670 €

Sony a commencé à prendre les pré-commandes pour ses propres lunettes connectées, concurrentes aux Google Glass. La paire de lunettes SmartEyeglass SED-E1 Developer Edition de Sony sera disponible au mois de mars, avec des pré-commandes déjà ouvertes au Royaume-Uni et en Allemagne.

Elle se vend au prix de 670 euros, et elle devrait être disponible dans 10 pays, dont les États-Unis, le Japon et plusieurs autres pays européens, tels que la France, au mois de mars.

Sony a lancé une version développeur de son projet de ses lunettes connectées, y compris une première version d’un SDK en septembre dernier. Aujourd’hui, puisque le matériel est presque prêt à expédier, Sony lance officiellement le SDK.

Sony SmartEyeglass Developer Edition

Le dispositif de Sony comprend un ensemble de lunettes avec des verres qui peuvent afficher du texte ou d’autres graphiques, mais ces derniers sont transparents à 85%, ce qui signifie que les graphiques sont recouverts par les images du monde réel, ne vous empêchant pas de voir ce qui est en face de vous.
Alors que les Google Glass Explorer Edition disposaient d’une lentille de couleur distincte au-dessus d’un œil, le périphérique de Sony met des écrans monochromes devant vos deux yeux d’une taille de 419 x 138 pixels. Les deux lentilles créent une vue semblable à de la réalité augmentée, de sorte que cette paire de lunettes connectées n’est pas forcément adoptée par des personnes portant déjà des lunettes.

Vous ne voudrez pas forcément les portes tout le temps

Il y a un contrôleur distinct qui a une batterie, un haut-parleur, un microphone, un capteur tactile et une puce NFC, et vous pouvez coupler les lunettes avec un smartphone par une connectivité Bluetooth ou Wi-fi afin d’accéder à la puce GPS du dispositif, ou d’interagir avec les applications Android. Celui-ci est relié par un câble aux lunettes, ce qui n’est pas des plus esthétiques si vous voulez les portes au quotidien.

Sony SmartEyeglass Developer Edition

Les Sony SmartEyeglass peuvent fonctionner avec les appareils fonctionnant sous Android 4.4 ou ultérieurs, et offrent jusqu’à 150 minutes d’autonomie lors d’une utilisation en continu, et dispose d’un appareil photo de 3 mégapixels. Bien qu’il soit possible d’enregistrer de la vidéo, le son n’est pas capturé.

Sony précise qu’il y aura une sélection d’applications SmartEyeglass disponible sur le Google Play Store, parmi laquelle on peut citer Facebook, Twitter, Gmail, Agendra et des applications de syndication RSS. Mais tandis que Sony commence à vendre ses propres lunettes, ce sont encore les dispositifs qualifiés comme étant réservés aux développeurs. Ainsi, la société japonaise encourage les créateurs d’applications à créer davantage d’applications pour la plateforme.

Les bonnes nouvelles sont que, même en tant que dispositif Developer Edition, les SmartEyeglass coûtent environ moitié moins que les lunettes connectées de Google. Malheureusement, ces dernières ont été retirées du marché, et si elles réapparaissent un jour sur le marché grand public, elles pourraient totalement différentes de ce que l’on a connu jusqu’ici.

Tags : SmartEyeGlassSony
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.