close
Mobile

Samsung ne va pas abandonner les processeurs Exynos mais pas pour le haut de gamme

Samsung ne va pas abandonner les processeurs Exynos mais pas pour le haut de gamme

La part de la gamme Exynos de Samsung ou des puces mobiles a chuté de façon spectaculaire, passant d’un record de 76 % en 2019 à 20 % au dernier trimestre, selon l’analyse de marché de Gfk citée par The Elec.

Grâce à l’annonce des Galaxy A13 et Galaxy A53 qui embarquent des processeurs Exynos, Samsung devrait toutefois terminer l’année en ayant son propre processeur dans 30 % des smartphones qu’il a expédiés.

La gamme Exynos n’est pas morte pour autant, malgré le fait que les Galaxy S23, S23+ et S23 Ultra seront apparemment tous équipés de puces Snapdragon 8 Gen 2 uniquement, quelle que soit la région géographique dans laquelle ils seront vendus. Samsung placera encore des processeurs Exynos dans 26 % de ses smartphones en 2023, indique le rapport, bien que principalement sur l’entrée et le milieu de gamme du spectre.

La raison pour laquelle Samsung a opté pour Snapdragon pour le Galaxy S23 n’a pas grand-chose à voir avec les problèmes d’accélération ou de gestion thermique de sa puce Exynos 2300 qui était censée être intégrée au S23, mais plutôt avec le modem 5G supérieur de Qualcomm intégré à la prochaine puce SM8550 (qui sera probablement appelée Snapdragon 8 Gen 2) qui peut difficilement être reproduit par quiconque à l’heure actuelle.

Au lieu d’augmenter les vitesses de téléchargement en gigabits comme elle l’a fait avec les précédentes générations de Snapdragon X65, X60, X55 et X50, Qualcomm a décidé de s’en tenir à la capacité de 10 gigabits du modem qui équipe actuellement des smartphones comme la série Galaxy S22, et de se concentrer sur l’ajout de fonctions supplémentaires et de capacités d’intelligence artificielle au nouveau modem. Qualcomm affirme qu’il s’agit du premier processeur IA 5G au monde intégré à un système modem-RF.

Ces caractéristiques sont si difficiles à égaler pour les autres fabricants de modems 5G, ou du moins à égaler avec la même enveloppe énergétique, qu’Apple a renoncé à développer sa propre puce modem 5G pour le moment, et a livré tous les modèles d’iPhone 14 avec un modem basé sur l’actuel chouchou X65 de Qualcomm. Idem pour la plateforme Exynos de Samsung qui ne peut, pour l’instant, développer un modem capable de rivaliser avec le X70 de Qualcomm en termes de consommation et de fonctionnalités.

Tags : ExynoxSamsungSnapdragon 8 Gen 2
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.