close
Mobile

Qualcomm Snapdragon 888 : le point sur les benchmarks en interne

Qualcomm Snapdragon 888 : le point sur les benchmarks en interne

Qualcomm a impressionné tout le monde lorsqu’il a annoncé sa nouvelle puce phare, le Snapdragon 888, il y a quelques semaines. Ce chipset équipera la plupart des smartphones Android haut de gamme qui seront lancés en 2021. Contrairement à l’année dernière, où la société nous avait invités à découvrir la puissance du Snapdragon 865 à Hawaï, l’événement de cette année a été organisé en ligne en raison de la pandémie liée au COVID-19. Cela signifie que nous n’avons pas pu mettre la main sur un prototype (ou un modèle de référence) alimenté par le Snapdragon 888 cette année. Mais ne vous inquiétez pas, les gens de Qualcomm nous ont communiqué les résultats de benchmarks du Snapdragon 888.

Le Snapdragon 888, pour ceux qui ont manqué le lancement, est le tout premier processeur de 5 nm de Qualcomm. Il comprend le nouveau CPU Kryo 680 et le GPU Adreno 660. Le chipset suit l’architecture 1 + 3 + 4 — tout comme son prédécesseur et est le premier à inclure un noyau ARM Cortex-X1. Il comprend quatre cœurs ARM Cortex-A55 à haute efficacité cadencés à 1,8 GHz, trois cœurs ARM Cortex-A78 à haute performance cadencés à 2,4 GHz et un cœur ARM Cortex-X1 à performance extrême cadencé à 2,84 GHz.

Qualcomm elle-même a communiqué aux médias les résultats du benchmark concernant son Snapdragon 888, car « en raison de l’environnement actuel, les testeurs de périphériques tiers n’ont pas pu avoir un accès direct au dernier modèle de référence Snapdragon », selon une déclaration officielle. « Par conséquent, Qualcomm Technologies a rassemblé les résultats d’une sélection de systèmes de test de référence, de CPU, de GPU et de cas d’utilisation d’IA », a ajouté la société.

Pour évaluer le Snapdragon 888 5G, Qualcomm a utilisé un modèle de référence dont elle nous a communiqué les spécifications. Le prototype, analogue à celui de l’année dernière, comprend un écran de 6,65 pouces avec une résolution full HD+ avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz, 12 Go de RAM DDR5, 512 Go de stockage, une batterie d’une capacité de 3 780 mAh et un port USB-cC.

Qualcomm a fait un travail décent en exécutant tous les tests trois fois, ce qui a permis d’obtenir un score moyen dans des benchmarks tel que AnTuTu, GeekBench, GFXBench Aztec Ruins Vulkan et Manhattan 3.0, Ludashi AiMark, AITuTu, MLPerf et Procyon.

Comment se compare-t-il face aux autres chipsets ?

Par rapport à certains autres smartphones testés dans AnTuTu v8.3.4, le Snapdragon 888 obtient 735 438 points, ce qui est un excellent résultat, car actuellement, le Huawei Mate 40 Pro détient un record avec un score de 661 059 points, du moins à en juger par la liste de classement officielle d’AnTuTu. L’iPhone 11 Pro Max atteint 638 841 points dans le même classement. Sur Geekbench, le Snapdragon 888 atteint 1 135 points en score monocoeur et 3 794 points en score multi-cœurs, ce qui représente une amélioration décente par rapport au Snapdragon 865. Selon le classement Geekbench actuel, le OnePlus 8 est le meilleur smartphone Android avec 886 points lors du test monocoeur et 3 200 points en multi-cœurs. L’iPhone 12 Pro d’Apple atteint 1 585 points en monocoeur et 3 929 points en multi-cœurs.

Côté GPU, GFX Bench affiche un résultat de 86 fps dans le test Aztec Ruins Vulcan (niveau normal, hors écran) et 169 fps dans le benchmark Manhattan 3.0 (1080 p, hors écran). À titre de comparaison, le ASUS ROG Phone 3 avec son Snapdragon 865+ a atteint 58 fps et environ 130 fps dans ces mêmes tests.

Bien entendu, il s’agit de tests effectués par Qualcomm sur une plateforme de référence et je suis impatient de voir les résultats des tests de performance des smartphones équipés du nouveau processeur Snapdragon 888, qui devraient être disponibles au premier trimestre 2021.

Tags : QualcommSnapdragon 888
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.