Fermer
Jeux

Google Stadia arrive officiellement sur iOS en tant qu’application web

Google Stadia arrive officiellement sur iOS en tant qu'application web

Google a annoncé le support d’iOS pour son service de jeux sur le cloud, Stadia, suivant ainsi les traces de Microsoft qui s’est tourné vers le Web mobile pour contourner les restrictions de l’App Store d’Apple. En effet, pour contourner les restrictions de l’App Store d’Apple, le service de streaming de jeux fonctionnera sur iOS à travers une application Web — et elle commencera à tester la méthode dans les prochaines semaines, selon Polygon.

NVIDIA a également annoncé qu’une version bêta de son service de jeu sur le cloud, GeForce Now, sur iOS est disponible dès aujourd’hui.

Fin août, Apple a clarifié ses règles concernant les jeux sur le cloud, en mentionnant à des fournisseurs comme Google et Microsoft que leurs applications n’étaient pas autorisées sur l’App Store en raison des restrictions qu’elle impose aux logiciels qui diffusent des jeux sur l’iPhone et l’iPad. Apple a finalement assoupli ses restrictions après les critiques publiques de Microsoft et d’autres, mais l’App Store exige toujours des entreprises qu’elles soumettent individuellement les jeux à un examen de l’App Store. Microsoft a qualifié ce compromis de « mauvaise expérience pour les consommateurs » avant de décider de développer une version Web de xCloud pour iOS. Aujourd’hui, Google fait de même.

L’annonce des tests d’iOS coïncide avec le premier anniversaire du lancement public de Stadia l’automne dernier. Google a également annoncé aujourd’hui l’arrivée de sa première liste de jeux gratuits pour Stadia, après la révélation en début de semaine que la version de base de Destiny 2 ne nécessiterait plus un abonnement mensuel de 10 euros à Stadia Pro et que le titre pourrait désormais être joué par toute personne possédant un compte Google qui s’inscrit à Stadia. Et State Share, la fonction de streaming Stadia qui permet aux joueurs de partager leur point exact dans un jeu avec les spectateurs ou les abonnés des réseaux sociaux, sera lancée en janvier prochain avec la sortie de Hitman 3 d’IO Interactive.

Google profite également de son premier anniversaire pour présenter de nouvelles statistiques sur Stadia. La société ne dévoilera pas encore le nombre de personnes qui se sont inscrites à Stadia ou qui se sont abonnées à son service Pro. Mais la société affirme avoir introduit plus de 80 jeux sur la plateforme au cours des 12 derniers mois, et prévoit de prendre en charge plus de 135 titres d’ici la fin de l’année. Elle a également ajouté plus de 100 nouvelles fonctionnalités à la plateforme au cours des 12 derniers mois, dont le partage familial pour la première fois au début de ce mois.

Un cadeau pour attirer

Cette bibliothèque comprend également plus de 50 jeux Stadia Pro qui ont été mis à disposition gratuitement depuis le lancement du service, avec plus de 30 titres actifs disponibles à partir de ce mois-ci. (Certains jeux sont ajoutés à Stadia Pro pour une durée limitée avant d’être retirés, à l’instar des cadeaux limités de jeux dans le cadre des abonnements PlayStation Plus de Sony et Xbox Live Gold de Microsoft).

Pour célébrer le lancement prochain de Cyberpunk 2077 de CD Projekt Red, Google propose également une promotion plutôt excellente : en précommandant le jeu avant le 10 décembre ou en achetant la version publiée avant le 17 décembre, vous recevrez un pack Stadia Premiere Edition, qui comprend la manette Stadia et un Chromecast Ultra pour streamer Stadia sur un téléviseur. Cette promotion est cependant limitée dans le temps et Google ne dit pas combien d’unités elle distribuera. C’est donc peut-être une bonne idée de commander à l’avance si vous souhaitez faire de Stadia la plateforme que vous utilisez pour jouer à Cyberpunk 2077.

Mots-clé : GoogleiOSStadia
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.