Fermer
Cloud

Zoom s’appuie sur l’infrastructure cloud d’Oracle pour répondre à la surcharge

Zoom s'appuie sur l’infrastructure cloud d’Oracle pour répondre à la surcharge

L’application de vidéoconférence Zoom a été créée en 2011. Maintenant, personnellement, avant l’époque du coronavirus, je n’entendais pas beaucoup parler de Zoom. Après que le confinement mondial mené par le COVID-19 ait conduit un grand nombre de personnes à travailler à la maison et imposer le télétravail comme règle pour tous, Zoom a commencé à se développer, devenant l’une des applications de vidéoconférence les plus populaires du marché, avec plus de 300 millions d’utilisateurs actifs.

Aujourd’hui, la technologie qui permet à cette petite startup, qui ne comptait que 10 millions d’utilisateurs quotidiens, de gérer plus de 300 millions d’utilisateurs quotidiens est une infrastructure basée sur le cloud.

Depuis que Zoom a commencé à gagner en popularité sur le marché, des millions de nouveaux utilisateurs sont arrivés sur la plateforme pour leurs besoins professionnels, mais aussi personnels. Ainsi, pour gérer tout ce nouveau trafic sur la plateforme, Zoom avait besoin d’une infrastructure cloud efficace. Aujourd’hui, chaque fois que nous (les nerds) entendons parler d’infrastructure sur le cloud, nous pensons à Amazon Web Services (AWS) ou à Microsoft Azure. Cependant, Zoom utilise l’infrastructure cloud d’Oracle pour poursuivre ses services de vidéoconférence.

Selon un nouveau communiqué de presse d’Oracle, l’infrastructure cloud de l’entreprise a réussi « à offrir un support à des centaines de milliers de participants simultanés aux réunions de Zoom ».

« Les communications vidéo sont devenues un élément essentiel de notre vie professionnelle et personnelle, et Zoom a été le chef de file de l’innovation dans ce secteur. Nous sommes fiers de travailler avec Zoom, à la fois en tant que fournisseur d’infrastructure de cloud et en tant que client, alors qu’ils se développent et continuent à connecter les entreprises, les personnes et les gouvernements du monde entier », a déclaré Safia Catz, PDG d’Oracle.

AWS également utilisée

Selon les rapports, Zoom a choisi les services en cloud de Oracle en raison de la fiabilité, de l’évolutivité et de la sécurité de l’entreprise. Sûre des deux premiers critères, la sécurité souffre cependant des nombreuses controverses.

Maintenant, après avoir publié un article sur le sujet, MSPoweruser a reçu un message d’AWS affirmant qu’avant l’infrastructure cloud d’Oracle, Zoom utilisait les services cloud d’AWS et même maintenant, elle continue à utiliser l’infrastructure cloud d’AWS pour la majorité de ses appels.

Mots-clé : AWSOracleZoom
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.