Fermer
Navigateurs Web

L’utilisation de la batterie de Chrome pourrait diminuer grâce à Microsoft Edge

L'utilisation de la batterie de Chrome pourrait diminuer grâce à Microsoft Edge

Chrome a peut-être la plus grande part sur le marché des navigateurs Web, mais ce n’est un secret pour personne que le navigateur est aussi l’une des options les plus gourmandes en ressources (RAM), et en batterie sur le marché.

Bien sûr, ce n’est pas un problème pour les ordinateurs de bureau, mais comme de plus en plus de gens commencent à travailler sur des ordinateurs portables, cela devient définitivement un point sensible. Heureusement, il y a peut-être un peu d’espoir que cela change, et cette amélioration émane d’une source assez inattendue : le navigateur Edge de Microsoft, basé sur Chromium.

C’est presque un retournement de situation ironique, car il y a presque 4 ans, Microsoft se vantait de la façon dont son navigateur Edge, qu’elle avait elle-même développé, était en tête des classements en matière d’efficacité des batteries. Cependant, ce navigateur Edge a rapidement perdu du terrain sur le marché des navigateurs, pour être remplacé par une version basée sur Chromium, les bases open source de Google Chrome.

Cependant, Microsoft n’était pas prête à abandonner si vite malgré son demi-échec de passer au moteur Chromium, et a même apporté ses propres modifications pour corriger les problèmes de batterie que les utilisateurs rencontrent avec Chrome.

Ces modifications ne changent pas l’expérience dans son ensemble, mais se concentrent sur des cas d’utilisation spécifiques, comme la lecture de vidéos ou la détection d’un appareil fonctionnant sur batterie ou sur secteur, en empêchant la mise en cache inutile du disque lorsque les utilisateurs regardent des vidéos. Lorsque le navigateur utilise la mise en cache du disque, cela maintient le disque dur dans un état « actif » et demande au périphérique de puiser dans sa batterie. En bref, le comportement de Chrome ne changera que s’il fonctionne sur batterie plutôt que d’affecter les utilisateurs de bureau.

Microsoft vers l’open source

Heureusement, dans l’esprit du renouveau de Microsoft, la société a soumis ces changements au projet open source Chromium. Cela signifie que tout autre navigateur qui utilise la même base de Chromium pourra profiter de ces optimisations de la batterie pour lui-même. Bien sûr, cela inclut Google Chrome. Et si cela signifie que le navigateur Web le plus utilisé au monde fonctionne mieux sur son système d’exploitation Windows 10, c’est également un effet secondaire assez décent.

Cependant, Google continue de qualifier ceci « d’expérience », c’est-à-dire que le géant du Web continuera de tester le navigateur pour voir si les modifications de Microsoft répondent à leurs propres exigences. Cela signifie également qu’il y a une chance que ce ne soit pas le cas, mais pour le bien des utilisateurs de Windows qui pourraient migrer vers Microsoft Edge, Google devrait apporter des améliorations analogues.

En 2019 seulement, Microsoft a fait plus de 1600 contributions de code à Chromium — donc même si vous n’êtes pas trop sûr des motivations de Microsoft, il est clair que la société a été un grand avantage pour le projet Chromium. Que cela continue longtemps.

Mots-clé : ChromeEdgeGoogleMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.