Fermer
Technologies

Facebook Libra vs Bitcoin : quelle est la différence entre les deux cryptomonnaies ?

Facebook Libra vs Bitcoin : quelle est la différence entre les deux cryptomonnaies ?

Après plus d’un an de rumeurs et de spéculations, Facebook a lancé sa propre crypto-monnaie, Libra. Facebook Libra est soutenu par de nombreuses autres sociétés, notamment Visa, PayPal, Spotify, eBay, Uber, Mastercard et d’autres. Cela indique clairement que ces sociétés accepteraient Libra comme moyen de paiement sur leurs plateformes. Bitcoin, une crypto-monnaie extrêmement populaire, tente de se faire accepter depuis des années. Voyons comment Facebook Libra diffère de Bitcoin.

Libra a pour objectif de devenir un moyen de paiement peu coûteux, plus efficace et plus accessible. Les experts en crypto-monnaie estiment que la monnaie numérique de Facebook pourrait être acceptée par tous, ce que Bitcoin vise depuis des années. Le lancement de Libra pourrait également stimuler l’adoption de Bitcoin.

Comme mentionné ci-dessus, Libra est créée par Facebook et bénéficie d’un support de nombreuses grandes entreprises. En revanche, Bitcoin a été créé par une personne ou un groupe anonyme dénommé Satoshi Nakamoto. Ils sont tous deux basés sur la technologie blockchain.

Facebook Libra vs Bitcoin : confiance

Bitcoin est une monnaie virtuelle n’impliquant aucun tiers. Vous n’avez pas besoin de faire confiance à un tiers avec vos données ou votre argent. Vous pouvez rester anonyme tout en effectuant des paiements Bitcoin à n’importe qui, n’importe où dans le monde.

Mais, ce n’est pas le cas avec Libra. Avec, vous devez faire confiance à Facebook et aux autres intermédiaires pour gérer votre argent. Vous devrez échanger votre argent contre des « jetons » Libra. Le géant des réseaux sociaux construira un registre de toutes les transactions. Vous devez faire confiance à Facebook, une entreprise réputée pour avoir violé la vie privée des utilisateurs, et compromis les données de centaines de millions de personnes. Facebook est de loin la société la moins fiable au monde.

Décentralisation

Bitcoin est de nature décentralisée. Il n’y a pas d’autorité centrale pour émettre ou gérer la monnaie numérique. Vous pouvez télécharger un portefeuille Bitcoin ou créer votre propre portefeuille. Les utilisateurs ont la liberté de télécharger le code open source — disponible gratuitement — et d’exécuter son propre nœud.

Facebook Libra n’est pas exactement une crypto-monnaie, car elle est centralisée. C’est une monnaie numérique avec toutes les caractéristiques d’une devise. C’est comme la version numérique de l’Euro. Libra aurait plusieurs nœuds centraux qui pourraient être fermés par le gouvernement.

Comment cela fonctionne ?

Bitcoin ne dépend pas d’un seul gouvernement ou d’une seule entreprise. Ce sont les développeurs et la communauté Bitcoin qui déterminent ce qui va arriver au Bitcoin. Si vous pensez qu’il existe un meilleur cas d’utilisation, vous avez la liberté de créer votre propre monnaie avec un simple fork du code source.

Les utilisateurs de Bitcoins peuvent envoyer de l’argent à n’importe qui dans le monde s’ils possèdent leurs propres clés privées et portefeuilles. Ils n’ont pas besoin de la permission ou de l’approbation de quelqu’un. Il vous permet d’envoyer de l’argent, quel que soit l’endroit où vous vivez. Et vous pouvez être complètement anonyme.

Depuis que Facebook a annoncé Libra, les gouvernements ont commencé à faire marche arrière. Libra devra interdire les individus et les pays figurant sur la liste des sanctions américaines, y compris la Corée du Nord et l’Iran. Facebook et ses partenaires détermineront ce qu’il adviendra de Libra. Ils ont créé la Libra Association, une organisation à but non lucratif, pour gérer le système de paiement.

Il y a un nombre limité de Bitcoins dans le monde, ce qui signifie que sa valeur ne dépend pas de l’inflation ou du contrôle gouvernemental. La valeur du Libra sera influencée par ces facteurs – inflation et contrôle gouvernemental. Cela explique en partie pourquoi Bitcoin est devenu un investissement et une valeur ajoutée, alors qu’il s’agissait à l’origine d’une plateforme facilitant les transactions.

Puisque Libra est soutenue par le dollar américain et d’autres devises, elle ne sera pas aussi volatile que le Bitcoin. La volatilité extrême du Bitcoin a poussé les gens à échanger la crypto-monnaie.

Sécurité

Facebook voudrait que Libra soit aussi sécurisée que possible. Mais, elle pourrait ne pas être aussi sécurisée que le Bitcoin. Le réseau Bitcoin fonctionne depuis plus d’une décennie et n’a jamais été piraté. C’est de loin le réseau informatique le plus sécurisé du marché. Mais, votre clé privée peut toujours être vulnérable au piratage si vous ne prenez pas de précautions. Facebook Libra a des nœuds centralisés, qui pourraient être vulnérables aux violations de données et aux attaques DDoS.

Facebook est la première grande entreprise de technologie à lancer une monnaie virtuelle. Nous pourrions voir beaucoup d’autres géants de la technologie introduire leurs propres monnaies numériques à l’avenir.

Mots-clé : Bitcoincrypto-monnaieFacebookLibra
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.