close
Mobile

Les malheurs autour des panneaux OLED de LG, des mauvaises nouvelles pour Apple

Les malheurs autour des panneaux OLED de LG, des mauvaises nouvelles pour Apple

L’iPhone X de l’année dernière a été le premier smartphone OLED d’Apple à voir le jour, et les rumeurs affirment que cette année, l’entreprise cherche à sortir deux autres iPhone avec des écrans OLED. Évidemment, cet appareil de seconde génération signifie qu’Apple aura besoin de beaucoup plus de panneaux OLED, et à ce titre, elle cherche à diversifier ses fournisseurs d’écrans. Jusqu’à présent, Apple n’a fait confiance qu’à Samsung pour ses panneaux OLED, mais pour 2018, elle voudrait également faire appel à LG Display.

En comptant sur le succès de LG Display en tant que fabricant d’écrans OLED pour ses iPhone en 2018, deux choses sont accomplies. Tout d’abord, cela permettrait à Apple d’augmenter la production pour répondre aux demandes de fabrication de panneaux OLED pour deux iPhone au lieu d’un seul. Deuxièmement, et peut-être le plus important du point de vue des dirigeants d’Apple, la diversification de ses fournisseurs OLED signifie qu’Apple pourrait négocier un meilleur accord avec Samsung en matière de coûts de production.

Malheureusement, il semble que le plan d’expansion de son pool de fabrication pourrait ne pas fonctionner aussi bien qu’espéré par Apple. Un nouveau rapport du Wall Street Journal affirme que LG Display a des difficultés à respecter les normes de production des écrans OLED pour des smartphones, et que le processus ne sera peut-être pas perfectionnés au moment où la production de masse débutera sur l’iPhone pour 2018. Le Wall Street Journal a parlé à « des gens au courant de l’affaire » qui prétendent que certains au sein d’Apple se demandent si LG sera prêt à temps.

Une situation critique pour Apple

À première vue, cela pourrait sembler étrange, LG Display étant le plus grand fabricant de téléviseurs OLED au monde. Cependant, le processus de création d’écrans OLED pour les téléviseurs existe depuis longtemps, tandis que la production de panneaux OLED pour les petits appareils comme les smartphones est un processus que de nombreux fabricants — y compris LG, semble-t-il — n’ont pas encore perfectionné.

En supposant que c’est vrai, alors LG Display a peu de temps pour retourner la situation. La production de masse de futurs iPhone commence généralement en juillet, et à ce moment-là, Apple va devoir décider si oui ou non elle va devoir se passer de LG, et miser uniquement sur Samsung comme fournisseur. Si elle prenait cette décision, cela placerait Apple dans une position de négociation indésirable pour la deuxième année consécutive, car Samsung peut facturer ses écrans à un prix très élevé sachant qu’elle est la seule entreprise capable de répondre aux demandes d’Apple.

Tags : AppleLGOLED
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.