Fermer
Google

Nielsen passe à la suite G Suite de Google, plutôt qu’Office de Microsoft

Nielsen passe à la suite G Suite de Google, plutôt qu'Office de Microsoft

Microsoft est peut-être leader sur le marché des logiciels de productivité avec sa suite Office, mais cela ne signifie pas nécessairement que sa position est sécurisée. En effet, les rivaux comme Google recherchent toujours des moyens d’attirer davantage de clients et de convaincre Microsoft de changer de position.

C’est ce qui s’est passé avec la firme Nielsen Holdings, spécialisée notamment dans les études de marketing, qui a récemment décidé d’abandonner les applications Office de Microsoft et de passer à G Suite de Google dans un mouvement très surprenant impliquant 56 000 employés.

Bloomberg rapporte que c’est « une victoire rare » pour Google dans la lutte contre Microsoft, surtout parce que la solution de productivité commerciale G Suite est toujours derrière son rival, et la majorité des clients optent pour Microsoft Office en dépit de l’amélioration des fonctionnalités de la suite bureautique de Google.

Microsoft Office doit se méfier

Cela ne signifie pas nécessairement que Microsoft diminue de manière substantielle sur ce côté du marché, même si il va sans dire que chaque client compte. Et, perdre une entreprise aussi importante n’est pas anodin. Selon le bilan financier du 4e trimestre de l’exercice 2010, le chiffre d’affaires de la productivité et des processus opérationnels a augmenté de 21 %, pour atteindre 8,4 milliards de dollars. Les produits commerciaux Office et les revenus des services sur le cloud ayant en particulier augmenté de moins de 5 %. Les revenus commerciaux d’Office 365 ont également augmenté de 43 %.

À ce jour, Microsoft Office reste plus populaire que G Suite de Google

En outre, Microsoft s’est vantée de signer davantage de clients, en louant la croissance de sa division Office au dernier trimestre. « Nous continuons à voir une forte croissance d’Office 365 avec des clients comme Nissan, Quicken Loans, Key Bank et Deutsche Telekom qui choisissent Office 365. Et surtout, les clients dépassent les charges de travail de base pour adopter des charges de travail de plus grande valeur. Par exemple, nous avons connu une augmentation significative de l’utilisation de SharePoint, qui a presque doublé d’une année à l’autre », a déclaré le CEO Satya Nadella.

Cependant, Google ne renonce pas à la lutte. G Suite compte actuellement moins de 3,5 millions de clients payants, contre 3 millions en janvier dernier, selon la société. Elle a réussi à obtenir environ 1,6 milliard de dollars en 2016.

Mots-clé : G SuiteMicrosoftNielsenOffice
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.