Fermer
Microsoft

Satya Nadella parle de la “démocratisation” de l’intelligence artificielle (IA)

L’intelligence artificielle (IA) a fait le saut de la science-fiction à la réalité, dans des applications comme les voitures autonomes, les systèmes d’IA personnels comme Cortana, Siri et Google Assistant, et les assistants dédiés à la domotique comme Alexa d’Amazon et Google Home. Mais, l’intelligence artificielle connaît une certaine pression de ceux qui craignent son impact sur la société en matière de confidentialité et de sécurité de l’emploi.

Un certain nombre d’efforts sont en cours à la fois pour veiller à ce que l’IA soit développé en prenant en considération les préoccupations de la société, et pour aider à apaiser les préoccupations de plus en plus de personnes qui sont exposées à des IA quotidiennement dans leur vie. Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a quant à lui évoqué un certain nombre de préoccupations de l’Amnesty International lors d’une interview accordée à la conférence DLD à Munich, comme le souligne Bloomberg.

La firme de Redmond est, bien sûr, l’un des leaders dans le secteur de l’intelligence artificielle, avec des applications réelles de celle-ci. Et, jusqu’à présent, Microsoft se concentre sur la façon dont l’IA pourrait nous rendre plus productifs. C’est en phase avec la stratégie « cloud first, mobile first » de la société, qui se manifeste dans un certain nombre d’initiatives de Microsoft, comme l’exemple le plus évident, l’assistant personnel Cortana.

Nadella a décrit les objectifs de Microsoft dans l’intelligence artificielle, en mentionnant : « le besoin fondamental est que chaque personne doit être en mesure d’utiliser leur temps plus efficacement. Cette année et la prochaine sera la clé de la démocratisation de l’IA. La chose la plus excitante pour moi est non seulement de pousser notre IA dans nos produits, mais également de mettre cette technologie dans les mains de chaque développeur et de chaque organisation ».

Prendre en considération l’inquiétude des gens

L’intelligence artificielle va se démocratiser selon Microsoft

Selon Nadella, l’objectif de Microsoft à l’égard de l’IA est de l’utiliser pour permettre aux développeurs, et d’autres, d’utiliser les mêmes outils que la firme est en train de construire dans ses propres produits. L’IA peut nous aider à être plus productifs en faisant avancer les choses, mais ne doit pas nous remplacer. De plus, Nadella affirme que Microsoft est également axée sur une intelligence artificielle orientée vers les entreprises par l’intermédiaire de ses produits et de ses outils de cloud Azure.

Le processus de « démocratisation » évoqué par Nadella permettra à Microsoft d’éviter certains des potentiels pièges de l’IA pour lesquels les gens sont si inquiets. C’est probablement une bonne chose, car il est clair que Microsoft n’a pas l’intention de ralentir ses investissements dans la fabrication d’une IA qui va occuper nos vies.

Mots-clé : AIIASatya Nadella
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.