Fermer
Smartphones

Le Galaxy S8 de Samsung pourrait avoir de l’aide de LG pour la batterie

Après le fiasco sans précédent autour du Samsung Galaxy Note 7 et ses problèmes de batterie explosive, Samsung peut conclure un accord avec un nouveau client, LG Chem, pour fournir des batteries pour son futur flagship, qui devrait être le Galaxy S8. La firme sud-coréenne semble donc vouloir aller de l’avant.

Selon le Korea Herald, la première vague du Galaxy Note 7 de Samsung à être rappelée offrait des batteries de sa propre branche, Samsung SDI. Les modèles de remplacement, qui ont également été rappelés, ont été conçus avec des batteries à partir de son autre fournisseur, ATL. Malheureusement, là encore des problèmes sont survenus au plus grand désarroi de Samsung.

L’intérêt de Samsung à faire appel à un autre fournisseur pour la batterie est parfaitement logique, même si c’est un acte bien tardif à ce jour — les pertes générées par le Note 7 sont énormes, et pourraient entrainer la fin de la gamme de phablettes Note.

Samsung va enrichir un concurrent

Un Galaxy Note 7 de remplacement prend feu !
Un Galaxy Note 7 de remplacement prend feu !

Néanmoins, si la société coréenne veut regagner la confiance du grand public avec son smartphone de nouvelle génération, il préférable que ces futurs smartphones ne prennent pas feu. Nul doute qu’ils seront fortement scrutés, et au moindre problème, la presse, les consommateurs, et même les autorités du monde entier tomberont tous sur Samsung.

Si LG fournit effectivement des batteries pour le Galaxy S8, cela pourrait signifier de grosses affaires pour l’entreprise, étant donné des volumes dans lesquels les téléphones de cette série se vendent. Cependant, Samsung pourrait être prudente pour payer ses concurrents directs.

J’ai de grands espoirs pour le Galaxy S8 de Samsung. Une batterie qui n’est pas encline à prendre feu est une caractéristique que nous devons maintenant ajouter à la liste.

Mots-clé : Galaxy S8LGLG ChemSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.