Fermer
Google

IO 2016 : Google a secrètement conçu son propre cerveau dédié à l’intelligence artificielle

Google croit que l’intelligence artificielle (IA) est l’avenir, si bien que la firme a commencé à faire ses propres processeurs pour permettre à ses algorithmes d’apprendre plus vite.

En effet, le géant de recherche a dévoilé sa propre puce, créée spécifiquement pour faciliter les projets liés à l’apprentissage automatique (machine learning, en anglais) et à l’intelligence artificielle. La société nomme cette puce Tensor Processing Unit, ou TPU, en référence au fait qu’elle a été adaptée pour fonctionner avec son API TensorFlow dédiée à l’apprentissage automatique.

Un article sur le blog publié par l’ingénieur Norm Jouppi révèle que le TPU a commencé comme un « projet furtif », il y a plusieurs années. La technologie a maintenant été mise en place dans les centres de données de Google pendant plus d’un an, et il semble que les puces offrent des avantages distincts par rapport aux processeurs standards.

Google a secrètement conçu son propre cerveau dédié à l'intelligence artificielle

Google affirme que son TPU offre des « performances optimisées pour l’apprentissage automatique ». Jouppi poursuit en affirmant que la puce est « à peu près équivalente à la technologie que nous verrons dans les sept années à venir ». Le TPU a été construit à partir de zéro, avec l’apprentissage automatique à l’esprit, utilisant une conception adaptée à la précision de calcul. Le processeur nécessite moins de transistors par opération, ce qui lui permet d’accomplir plus d’opérations par seconde.

En application sur ses propres services

Google affirme qu’il n’a fallu que 22 jours à compter du premier test matériel du TPU pour mettre en œuvre les processeurs dans ses centres de données. La technologie a depuis été utilisée pour aider à améliorer les services les plus populaires de la société.

Le TPU a apparemment contribué à améliorer la précision de Maps, et des aides à la navigation offertes par Street View, ainsi que la pertinence des résultats de recherche grâce à son application sur le projet RankBrain. TPU a également contribué à fournir au programme informatique AlphaGo la puissance dont elle avait besoin pour vaincre le champion du monde de Go, Lee Sedol, plus tôt dans l’année.

Intégration de la puce TPU dans les datacenters de Google

Google a l’intention de devenir un leader de l’industrie dans l’apprentissage automatique, et veut partager ses capacités avec ses clients.

Mots-clé : AIIAIO 2016Tensor Processing UnitTPU
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.