Fermer
Périphériques

Le futur de Chrome OS basé sur des processeurs MediaTek et Rockchip ?

Le système d’exploitation de bureau de Google, Chrome OS, est conçu pour fonctionner sur les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables (et peut-être même des tablettes) disposant de processeurs x86 ou ARM. Alors que la plupart des Chromebooks et des Chromeboxes commercialisés à ce jour embarquent des puces Intel, une poignée de modèles, y compris le récent Samsung Chromebook et le HP Chromebook 11 embarquent une Samsung Exynos basée sur l’architecture ARM.

Mais, Samsung ne semble pas être le seul constructeur de puces ARM à vouloir jeter son dévolu sur Chrome OS. En effet, si Rockchip a récemment commencé à montrer un prototype de Chromebook qui utilise son processeur RK3288, il semble que maintenant MediaTek travaille pour offrir un support à Chrome OS pour ses propres processeurs.

François Beaufort, évangéliste chez Google, note que les développeurs de MediaTek ont présenté un code pour une carte expérimentale offrant un processeur Cortex-A7 ARM pour le projet open source Chromium OS.

Les puces ARM Cortex-A7 sont des processeurs de faible puissance qui se retrouvent généralement dans les smartphones ou les tablettes Android, que plus généralement dans les ordinateurs portables. Mais, ils ont une tendance à n’être pas cher. Engadget présume que si les Chromebooks existants sont vendus pour moins de 200 euros, un modèle basé sur une puce MediaTek pourrait être encore moins cher.

Le futur de Chrome OS basé sur des processeurs MediaTek et Rockchip ?

Bien sûr, il devrait probablement être plus lent que les modèles existants. Le HP Chromebook 11 et le Samsung Series 3 Chromebook ont tous deux des processeurs double-coeurs Cortex-A15 ARM qui sont plus rapides qu’une puce Cortex-A7, mais ils ne vont pas aussi vite que la plupart des puces Intel. Bien que ces Chromebooks peuvent gérer la plupart des tâches de base, ils peuvent connaître quelques ralentissements par rapport à un modèle comme le Acer C720 Chromebook qui dispose d’une puce Intel Celeron 2955U Haswell.

Mais, l’idée d’un Chromebook basé sur l’architecture ARM qui se vend pour moins de 200 euros pourrait être attrayante pour certains clients qui sont proches de leurs sous.

Quoi qu’il en soit, à l’heure actuelle on ne sait pas quand on verra réellement ses appareils Chrome OS basés sur les processeurs de MediaTek. Tout ce que nous savons pour l’instant est que MediaTek teste certaines de ses puces pour Chrome OS, et contribue au code open source du projet.

Mots-clé : Chrome OSChromebookMediaTek
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.