close
Google

‘OK Google’ pourrait devenir le mot magique de la plupart des apps Google

Demandez à votre récent smartphone Android “OK Google, quel âge à Justin Bieber ?” et il vous répondra. Dites “OK Google, prend une photo” et il va instantanément lancer l’application appareil photo et vous préparer à prendre une photo.

Mais, cela pourrait être les prémices de la future technologie de Google. Selon les gens de Android Police, la firme de Mountain View s’apprête à mettre ses actions vocales “OK Google” dans à peu près toutes les applications de base Android de la société.

Il y a aussi une chance que l’API puisse laisser des applications tierces puiser dans les actions vocales de Google, mais il n’est pas clair encore si Google va offrir une telle API. L’idée est que, en plus d’utiliser votre voix pour lancer une application ou rechercher du contenu, vous seriez en mesure de l’utiliser pour effectuer des actions spécifiques dans les applications.

'OK Google' pourrait devenir le mot magique

Par exemple, lancez l’application appareil photo et parlez à votre smartphone ou tablette pour partager une photo ou ouvrir l’éditeur. Dans certaines applications, Google pourrait même fournir une liste d’actions proposées lorsque vous dites “OK Google”, qui ressemblerait beaucoup à ce que les utilisateurs de Google Glass peuvent faire lorsqu’ils commencent à parler de leurs lunettes.

Comme beaucoup d’autres services récents Android de Google, il est probable que pousser “OK Google” partout ne fera pas partie de l’Android Open Source Project, ce qui signifie que les constructeurs devront se satisfaire aux exigences des services mobiles de Google s’ils veulent utiliser la fonctionnalité sur leurs dispositifs. Les bonnes nouvelles sont que la plupart des smartphones et tablettes Android vendus ces jours-ci répondent à ces exigences.

Tags : OK Google
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.