Fermer
OS

Un mémo stipule que Android KitKat doit être dans tous les nouveaux smartphones

Google semble souvent sortir le fouet en ce qui concerne les fabricants de dispositifs, et selon un document divulgué sur la toile, la firme de Mountain View va insister afin que les constructeurs puissent pousser la toute dernière version d’Android à l’avenir dans leurs nouveaux smartphones phares.

Know Your Mobile a révélé une information passée sur ​​la page d’accueil du géant de Mountain View, sur le fait que Google veut que tous les constructeurs Android “respectent une règle simple”, à savoir que s’ils veulent avoir accès aux services de Google et au Play Store sur leur appareil, ils doivent embarquer la version la plus récente de l’OS de Google sur le dispositif.

En d’autres termes, si un fabricant souhaite commercialiser un smartphone tournant sous une ancienne version d’Android, il n’aurait pas la permission de charger toutes les traditionnelles applications de Google : Google Maps, Google Now, et ainsi de suite … qui composent une grande partie de l’expérience du noyau Android. Ainsi, le smartphone ne sera pas en mesure d’accéder à la bibliothèque massive d’applications de Google Play, laissant ainsi le smartphone plutôt démuni.

En tout cas, alors que l’on a vu diverses manœuvres de la part du géant de la recherche pour pousser au maximum la toute dernière version de son OS mobile, notamment en le rendant accessible sur un plus grand nombre de smartphones, notamment bas de gamme, cette nouvelle information montre vraiment la gravité de Google à lutter contre le problème de fragmentation Android.

Répartition des versions d'Android

Si vous regardez les chiffres les plus récents pour la version d’usage de Android, KitKat est seulement installé sur 1,4% des dispositifs, soit quasiment la même part de marché que le vieillissant Android Froyo, qui a 1,3% de parts de marché. La plupart – 59% des appareils – sont maintenant sur ​​Jelly Bean.

Auparavant, forcer l’adoption de la dernière version Android n’était pas une option, car les smartphones bas de gamme n’avaient pas la possibilité de fonctionner assez facilement pour offrir une expérience décente à l’utilisateur.

Cela peut se révéler être une nouvelle rumeur sans fondement, mais c’est clairement aujourd’hui un pré-requis, que ce soit pour Google, mais également pour tous les développeurs d’applications.

Mots-clé : AndroidGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.