Fermer
Tests

Test du Leap Motion : le contrôle total ou presque avec les mains sur PC

Minority Report tout le monde s’en souvient surtout pour la scène avec Tom Cruise qui manipule avec ses mains des images qui apparaissent devant lui. Pratiquement tout le monde aimerait avoir la même chose chez lui et ainsi manipuler tout son ordinateur avec les mains.
Ce qui pouvait s’en rapprocher le plus, c’était le combo Wiimote + Nukchuk et un PC. En effet, certains petits malins avaient réussi à détourner ce système pour l’adapter à la manipulation du PC et même de pouvoir jouer aux jeux. Personnellement, j’avais essayé Elder Scroll IV et Bioshock, c’était sympa mais cela avait quelques limites quand même, surtout avec la technologie Bluetooth utilisée.

Test du Leap Motion : le contrôle total ou presque avec les mains sur PC

Il existe bien un Kinect pour PC, mais ce dernier est surtout accessible aux développeurs et il faut bien dire qu’on en entend plus parler. La solution à tout cela serait sans doute le Leap Motion.

Leap Motion : vidéo

Leap Motion : caractéristiques

Avant de commencer à vous présenter le produit, voici les caractéristiques du Leap Motion :

  • Dimensions : 1.27 x 3 x 7.62 cm
  • Poids : 45 grammes
  • Détection : 2 LED et 3 caméras infrarouges qui analysent tous les mouvements de la main dans un rayon de 1 mètre, avec une précision de 1/100ème
  • Configuration minimum requise : Processeur AMD Phenom II ou Intel Core(TM) i3 – i5 – i7, 2 Go de RAM, connexion Internet, port USB 2.0, Windows 7, Mac OS X 10.6 Snow Leopard
Caractéristiques du Leap Motion

Leap Motion : déballage et prise en main

Un petit boîtier que l’on connecte à son ordinateur (PC ou Mac) et qui permet l’utilisation non seulement des mains mais aussi des doigts afin de naviguer ou de jouer sur nos machines. Ce projet a commencé en 2011 avec un gros boîtier puis il est devenu ce que l’on connaît maintenant, une petite boite qui ressemble à un gros dongle.

Le Leap Motion tient facilement dans la main

J’ai découvert le Leap Motion complètement par hasard en surfant de lien en lien et lorsque j’ai vu les premières vidéos de démonstration, je me suis dit que ce projet était prometteur. Puis j’ai attendu, et j’ai vu que quelques développeurs s’y intéressaient aussi. J’ai donc attendu que l’on puisse pré-commander le Leap Motion pour sauter le pas.

Avec quelques semaines de retard j’ai enfin reçu l’objet. En effet il est tout petit, et une fois branché au PC à un port USB à l’aide du câble fourni, il faut installer l’application Leap Motion qui contient aussi l’AirSpace. Pour la première fois, on doit redémarrer l’ordinateur.
Arrive ensuite toute la phase d’apprentissage qui nous explique les distances maximum et minimum que l’on doit avoir avec le Leap Motion, afin que ce dernier fonctionne correctement. C’est également le moment d’effectuer les calibrages nécessaires en créant des gestes personnalisés.

Il est nécessaire de passer par une phase d'apprentissage pour dompter le Leap Motion

On passe ensuite sur l’AirSpace, le fameux store qui nous permet de télécharger des applications qui fonctionnent avec le petit boîtier.

AirSpace est la boutique d'applications dédiée au Leap Motion

Première chose qui me gêne, c’est que l’application bureau que l’on possède nous renvoie directement dans notre navigateur web sur la page du site AirSpace. Quel est donc l’intérêt de passer par cette application ?
Ensuite, le “format démo” n’existe pas, donc si l’application que vous voulez est payante, et bien vous sortez votre portefeuille et vous banquez. C’est fort dommage mais après avoir discuté avec les gars de Leap Motion et certains développeurs, la possibilité des démo devrait être mis en place prochainement.

Leap Motion : pour quel utilité ?

Concrètement qu’est-ce que l’on peut faire avec le Leap Motion ? Et bien pour le moment, contrôler son ordinateur et naviguer comme vous le feriez avec votre souris. Pour ce qui concerne taper du texte, là c’est autre chose, car soit vous utilisez le clavier virtuel de Windows en essayant de bien viser chaque lettre et c’est une véritable galère, soit vous arrivez à maîtriser le clavier DexType for LEAP Motion, une extension pour Chrome qui utilise un système intéressant, mais qu’il faut apprendre, sans compter que c’est en qwerty.

En ce qui me concerne, je me sers surtout du Leap Motion pour jouer à quelques jeux qui se trouvent dans l’AirSpace mais surtout à des jeux que j’aie sur mon PC. C’est grâce à l’application GameWave que je peux configurer les gestes possibles du Leap Motion au gameplay de jeux tels que Skyrim, Bioshock Infinite, Syder Arcade.
En fait GameWave permet d’assigner des mouvements des doigts et de la main à des touches ou au déplacement de la souris.
Par exemple pour Skyrim, si je bouge ma main droite dans tous les sens, je fais bouger la caméra dans le jeu. Avec la main gauche, le fait de lever la main, la descendre ou aller vers la gauche et la droite, produira les mêmes déplacements avec mon personnage. Pour jeter un sort, je ferme le poing, pour frapper je tape avec le doigt, pour passer en mode furtif j’avance la main.

Utilisation du Leap Motion avec Skyrim

Les possibilités sont nombreuses et cela peut s’appliquer avec n’importe quelle application.

Son auteur proposera bientôt des tutoriels sur son site web. En attendant vous pourrez y découvrir sur cette page, quelques fichiers .gaw qu’il a concoctés pour quelques jeux.

Leap Motion : verdict

Pour conclure, sachez que le Leap Motion n’en est qu’à ses débuts et qu’il sert actuellement dans de nombreux domaines tels que la 3D, la musique et même la médecine. Il faut dire que le Leap Motion détecte aussi bien les déplacements de vos mains, leur position à plat ou inclinées, si vous avez le point fermé ou non et il prend aussi en compte vos doigts.

Certes pour le moment, beaucoup se plaignent de la “limitation” du Leap Motion, mais je vois chaque jour des développeurs et cela dans divers domaines, qui testent et produisent des applications afin d’exploiter le gros potentiel d’un si petit boîtier

Le Leap Motion coûte environ 70 euros frais de port compris, bref le même prix que certains jeux qui ne valent pas grand intérêt.

Si l’actualité sur le Leap Motion vous intéresse, voici deux sites qu’il faut suivre. Le premier étant MonLeap avec une communauté francophone derrière, et Leap QuiteBeyonde, un site en anglais, mais très complet.

Mots-clé : Airspaceleapleap motionMinority Report
Masa Yukiel

L’auteur Masa Yukiel

Je traîne sur le web depuis bien trop longtemps (1996), mais je suis avant tout un passionné et un pratiquant de la culture geek que cela soit sur le thème de l’Asie, des comics, des jeux vidéo, du high tech, et bien plus encore.
Je suis aussi rédacteur et podcasteur pour Games In The Pocket.