close
Réseaux sociaux

Donald Trump lance la plateforme TRUTH Social pour rivaliser avec Twitter et Facebook

Donald Trump lance la plateforme TRUTH Social pour rivaliser avec Twitter et Facebook

Si l’essor des réseaux sociaux a ouvert la voie à une amélioration radicale de la communication au fil des ans, des plateformes sociales comme Facebook et WhatsApp ont également représenté une menace pour la société à certains moments. De plus, dans le monde d’aujourd’hui, l’industrie des réseaux sociaux n’est contrôlée que par quelques grandes entreprises technologiques, Facebook étant la plus grande d’entre elles. Aujourd’hui, l’ancien président américain Donald Trump veut mettre fin à la « tyrannie des grandes entreprises technologiques » dans le secteur des réseaux sociaux en lançant sa propre plateforme sociale.

Baptisée TRUTH Social, cette société fera partie de la nouvelle organisation technologique de Trump, baptisée Trump Media & Technology Group (TMTG). Selon un communiqué de presse officiel, elle entrera en phase bêta en novembre. TRUTH Social sera disponible en tant que plateforme de réseau social sur invitation seulement à partir de début 2022.

L’annonce de TRUTH Social et de TMTG a été faite récemment par un tweet officiel de la porte-parole de Trump, Elizabeth Harrington. Harrington a partagé une image du communiqué de presse officiel dans l’un de ses derniers tweets, que vous pouvez consulter ci-dessous.

Pour ceux qui l’ignorent, Trump a déjà fait allusion à son intention de créer une entreprise destinée à un réseau social. C’était lorsque plusieurs plateformes de réseaux sociaux et de médias, dont Facebook, Twitter et YouTube, ont banni l’ancien président américain pour avoir violé leurs politiques, suite aux émeutes du Capitole en janvier 2021.

« J’ai créé TRUTH Social et TMTG pour m’opposer à la tyrannie de Big Tech. Nous vivons dans un monde où les talibans sont très présents sur Twitter, mais où votre président américain préféré a été réduit au silence », a déclaré Donald Trump dans un communiqué. « TMTG a été fondé avec la mission de donner une voix à tous. Je suis excité à l’idée de commencer bientôt à partager mes pensées sur TRUTH Social et de me battre contre le Big Tech. Tout le monde me demande pourquoi personne ne s’oppose à Big Tech ? Eh bien, nous le ferons bientôt! », a ajouté l’ancien président.

Bientôt une annonce

Il semble donc que Trump s’attaque à Facebook et Twitter avec sa plateforme TRUTH Social. En ce qui concerne la plateforme sociale, elle accepte actuellement les inscriptions sur une liste d’attente depuis son site officiel. L’application est également disponible sur l’App Store d’Apple et nous avons un aperçu de la prochaine plateforme.

En effet, dans l’une des captures d’écran, on peut voir un profil nommé « Jack’s Beard » ainsi que la photo d’un homme qui, de loin, ressemble beaucoup à Jack Dorsey, le PDG de Twitter. Dans une autre capture d’écran qui montre les conversations sur TRUTH social, on peut voir « Jack’s Beard » qui ordonne avec colère de supprimer un compte et ses messages, ce qui tente de représenter la propre interdiction de Trump sur Twitter.

Twitter pointé du doigt

Ainsi, l’entreprise de médias sociaux de Trump s’en prend clairement au PDG de Twitter, vraisemblablement pour l’avoir banni de la plateforme de micro-blogging. En outre, selon la description de l’application, les messages sur TRUTH Social seront appelés TRUTHs et les utilisateurs pourront même re-TRUTH les TRUTHs de quelqu’un — comme cela n’a jamais été fait auparavant. Si cela ne touche pas Twitter en plein cœur, je ne sais pas ce que c’est !

En somme, Trump lancera la plateforme TRUTH Social au premier trimestre 2022. Cependant, comme je l’ai déjà mentionné, elle sera disponible pour les utilisateurs sur invitation seulement le mois prochain. Alors, cherchez-vous à quitter Facebook ou Twitter ?

Tags : Donald TrumpTRUTH Social
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.