close
Périphériques

Intel a insisté pour que Microsoft utilise ses processeurs sur sa Surface Go

Intel a insisté pour que Microsoft utilise ses processeurs sur sa Surface Go

Microsoft a lancé son Surface Go avec un processeur Intel, et même si, en matière de performances, ce nouveau modèle n’est pas vraiment un monstre de puissance, cela aurait pu être bien pire.

Le géant du logiciel avait initialement prévu d’équiper son Surface Go d’un processeur ARM pour tenter de prendre en charge le système Windows 10 on ARM. Mais, Intel a joué un rôle clé en apportant ses propres puces sur l’appareil.

Une publication de Thurrott révèle que Intel a insisté pour que Microsoft utilise ses processeurs sur le Surface Go plutôt que sur des puces ARM, une décision que l’entreprise a finalement prise pour offrir une combinaison plus équilibrée de coûts et de performances.

Le Surface Go est livré avec des processeurs Pentium Gold. Bien qu’il ne propose pas de performances supérieures à celles de ses grands frères Surface plus onéreux, il offre un excellent rapport qualité/prix basé sur la qualité Surface et une puissance suffisante pour les tâches les plus courantes.

Windows 10 on ARM

Bien que Microsoft ait du mal à faire de Windows 10 on ARM une réussite, cette idée n’a pas encore réellement abouti, d’autant plus que les premiers modèles lancés cette année ont été largement critiqués pour leurs performances.

Les puces Windows 10 on ARM ont été initialement développées pour offrir une expérience Windows 10 sans impact sur les performances en raison du choix des processeurs. Mais comme les premiers acheteurs l’ont découvert, Microsoft a encore du travail avant de mettre ces modèles en phase avec leurs grands frères Intel.

Mais dans le même temps, Microsoft est toujours engagée dans Windows 10 on ARM, bien que l’on ne sache pas encore si la société va mettre sur le marché son propre appareil exécutant cette plateforme. Cependant, pour le moment, le géant basé à Redmond travaille avec des partenaires pour finaliser une nouvelle série d’ordinateurs portables fonctionnant sur la puce Snapdragon 850, les premiers étant susceptibles de voir le jour d’ici la fin de l’année.

Tags : IntelMicrosoftSurface Go
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.