Fermer
Smartphones

iPhone X (2018) : nous pourrions enfin voir le port eSIM

iPhone X (2018) : nous pourrions enfin voir le port eSIM

L’iPhone X, l’iPhone X Plus et l’iPhone LCD ont été évoqués à de multiples reprises ces dernières semaines et mois maintenant, mais une nouvelle spéculation pourrait faire trembler les opérateurs mobiles.

Les iPhone de cette année pourraient être les premiers du genre à utiliser des connecteurs eSIM, des composants réinscriptibles qui n’ont pas besoin d’un plateau SIM ou d’une véritable carte SIM pour cela. Mais alors que la fonctionnalité peut ouvrir la porte à de nombreux avantages pour les consommateurs, elle pourrait également aigrir les relations d’Apple avec les opérateurs. Et, c’est peut-être ce que vise Apple avec un tel choix.

Apple a effectivement utilisé la technologie eSIM par le passé, en particulier dans son Apple Watch. Cela dit, il faut encore une ligne mobile sur un iPhone appairé pour fonctionner. En revanche, la rumeur de voir un iPhone doté d’un connecteur eSIM est venue avec la rumeur tout aussi douteuse d’un double port SIM pour les iPhone (2018). Mais si le géant basé à Cupertino veut le faire, les opérateurs mobiles américains pourraient être un peu liés, précise Barrons.

Évidemment, vous aurez toujours besoin d’un abonnement avec un opérateur pour que l’iPhone fonctionne, mais un scénario eSIM mettrait en doute le rôle joué par les opérateurs et affaiblirait la position des opérateurs sur les utilisateurs d’iPhone. À l’heure actuelle, les consommateurs doivent d’abord choisir leur opérateur et acheter les iPhone, surtout s’ils veulent des options de rabais avec un forfait. Mais avec le connecteur eSIM, le choix de l’opérateur peut venir après et les consommateurs ont un peu davantage de liberté pour passer d’un opérateur à l’autre, surtout s’ils n’ont qu’à passer par Apple.

Encore plus de contrôle pour Apple

Autrement dit, la situation ressemble beaucoup à celle liée à l’achat de smartphones débloqués, avec ou sans options de financement. Cependant, il y a deux différences majeures. L’une d’entre elles est qu’Apple peut le faire, contrairement à d’autres constructeurs qui se plient en quatre pour obtenir les bonnes grâces des opérateurs. L’autre est qu’Apple est dans un contrôle presque complet.

En fait, Apple ferait un tel choix pour déplacer la majeure partie du contrôle des opérateurs dans ses propres mains. Elle a commencé par offrir son propre programme de paiements échelonnés, puis un plan de mise à niveau. Miser sur un connecteur eSIM où les utilisateurs devront traiter directement avec Apple n’est qu’un pas de plus dans cette direction.

Mots-clé : AppleeSIMiPhone
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.