close
Tablettes

Voici ce qu’aurait dû être la Surface Mini avant qu’elle soit annulée

Voici ce qu'aurait dû être la Surface Mini avant qu'elle soit annulée

Microsoft a longtemps placé ses tablettes Surface sous forme de solutions de rechange pour un ordinateur portable. Mais, il semble que la société était prête à offrir quelque chose de très différent en 2014. Nous savions déjà que Microsoft avait prévu de lancer une tablette de 8 pouces nommée Surface Mini, avant d’annuler ses plans de lancement à la dernière minute. Et, nous avions une idée des spécifications et du design.

Maintenant, nous savons enfin à quoi elle ressemblait. Windows Central a affiché publiquement les premières images de cette Surface Mini abandonnée. Et comme vous allez le voir, cette itération de l’appareil qui était destinée à être lancée en 2014, à côté de la Surface Pro 3, ressemble beaucoup à celle-ci.

Le site confirme également que la tablette aurait eu un processeur Snapdragon 800 de Qualcomm, 1 Go de RAM, 32 Go de stockage et un écran de 8 pouces d’une résolution de 1 440 x 1 080 pixels. Elle a fonctionné sous Windows RT, comportait une béquille à 3 positions intégrée à l’arrière, et un stylet Surface Pen.

Mais à la différence de toutes les autres tablettes Surface à ce jour, la Surface Mini n’a pas été conçue pour fonctionner avec un clavier. Bien que vous puissiez probablement connecter un clavier Bluetooth ou bien en connecter un par le port micro USB, il n’y avait pas de Type Cover prévu. Au lieu de cela, la tablette a été conçue avant tout pour la saisie tactile. On peut également observer des bords d’écran assez épais. La Surface Mini diffère également des autres produits de la gamme de tablettes de la marque du fait que le côté arrière et une partie des bords sont recouverts d’un matériau ressemblant à un feutre.

La Surface Mini ressemblait à la Surface Pro 3

Et, il y avait un bouton dédié que vous pourriez utiliser avec le Surface Pen pour ouvrir Microsoft OneNote.

Windows RT pour cible

Windows RT a souvent été critiqué pour ses fonctionnalités limitées par rapport à Windows 8.0 et Windows 8.1. Mais sur un périphérique avec un écran plus petit et sans clavier, le système d’exploitation conçu pour la saisie tactile qui n’a pas la capacité d’exécuter de nombreuses applications de bureau a beaucoup plus de sens. Bien sûr, ce n’était pas le seul problème avec Windows RT. Il fallait également concurrencer Android et iOS, qui ont tous deux un écosystème d’applications beaucoup plus vaste. Aujourd’hui, Microsoft rend Office et d’autres applications disponibles pour ces plateformes — si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les.

À l’arrière, on peut voir un feutre plus agréable pour la prise en main

Mais, Microsoft a également fait beaucoup pour rendre son système d’exploitation de bureau, Windows 10, fonctionnel sur les deux marchés –  de bureau et mobile. Avec la prochaine version de Windows 10 for ARM, il est peut-être temps pour l’entreprise de commercialiser une tablette de 8 pouces.

Tags : MicrosoftSurface Mini
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.