Fermer
Smartphones

Galaxy S8 : la reconnaissance faciale n’est pas sécurisée pour les paiements mobiles

L’un des points forts des derniers smartphones phares de Samsung, les Galaxy S8 et Galaxy S8+ est la fonctionnalité de reconnaissance faciale, ainsi que le scanner d’iris. Alors que la numérisation de l’iris est considérée comme l’une des options d’authentification biométrique les plus sécurisées, on ne peut pas en dire autant sur la reconnaissance faciale.

Récemment, il a été découvert que la fonctionnalité de reconnaissance faciale de Samsung sur ses nouveaux flagships pouvait être contournée à l’aide d’une photo du propriétaire de l’appareil. Cependant, il convient de noter que cette photo doit être en haute résolution, et elle doit être placée au même angle et la même distance que lorsque le propriétaire du Galaxy S8/S8+ configure la fonctionnalité sur le téléphone. Pourtant, la démonstration a prouvé que les deux smartphones pouvaient être débloqués par quelqu’un d’autre que le propriétaire du smartphone.

Maintenant, une source du géant sud-coréen a déclaré que Samsung aura besoin de 4 à 5 ans pour perfectionner la technologie de reconnaissance faciale, et rendre celle-ci aussi sûre pour effectuer les paiements mobiles.

La reconnaissance faciale et vocale deviendra une priorité

La reconnaissance faciale est certainement plus confortable à utiliser, par rapport à la technologie d’analyse de l’iris ou de l’empreinte digitale, car l’utilisateur a seulement besoin de regarder le smartphone. Cependant, la technologie n’est pas encore prête à être utilisée pour les transactions financières, qui nécessitent normalement un haut niveau de sécurité.

Samsung a récemment déclaré que la reconnaissance faciale ne serait pas utilisée pour les paiements mobiles et les fonctionnalités d’analyse de l’iris ou de l’empreinte digitale doivent être utilisées à la place. Les analystes estiment que la reconnaissance faciale et la reconnaissance vocale remplaceront les technologies d’analyse de l’iris et de l’empreinte digitale actuellement utilisées, une fois que les problèmes liés à la sécurité seront résolus.

L’une des raisons pour lesquelles la reconnaissance faciale deviendra dominante est le fait qu’elle ne nécessite pas de composants dédiés, car presque tous les smartphones possèdent aujourd’hui une caméra frontale et un microphone. En revanche, le scanner de l’iris et le capteur d’empreintes digitales ont besoin de composants distincts qui s’ajoutent au coût de production total du smartphone.

Il convient de mentionner que l’iPhone 8 d’Apple pourrait être doté d’une technologie de reconnaissance faciale, mais elle ne sera probablement pas utilisée pour les paiements mobiles.

Mots-clé : Galaxy S8Samsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.