close
Smartphones

Samsung va échanger votre Galaxy Note 7 dans les principaux aéroports

Samsung est en train de faire de son mieux pour essayer de nettoyer le gâchis de son Galaxy Note 7, et la première étape est de veiller à ce que plus de smartphones surchauffent ou explosent. Pour cette raison, Samsung met en place des points d’échange du Galaxy Note 7 dans les aéroports du monde entier.

Le Galaxy Note 7 restera comme l’un des plus grands fiascos de l’histoire de la technologie commerciale. En dépit d’être un puissant dispositif phare, sa batterie a souffert de problèmes de surchauffe qui ont conduit à plus de 100 incidents. Ces derniers ont causé des dommages corporels, ou des dommages de biens — même lorsque Samsung a remplacé une version supposée revue et corrigée.

Samsung devra rappeler 2,5 millions d’appareils, ce qui va coûter plus d’un milliard de dollars et plus de 10 milliards de dollars, si l’on compte le manque à gagner (Samsung comptait sur ce modèle pour concurrencer sérieusement l’iPhone 7), l’impact sur les ventes des autres smartphones du groupe et évidemment l’impact boursier.

Une amende de 180 000 dollars aux États-Unis

Alors maintenant, il a des guichets dans les aéroports. Si les voyageurs se dirigeant vers un certain nombre d’aéroports australiens, ainsi que bon nombre des plus gros aux États-Unis et au Japon, ces derniers trouveront des représentants de Samsung qui sont prêts à échanger leur Galaxy Note 7 pour une alternative du catalogue de la marque. Ces guichets ont été aménagés juste avant les contrôles de sécurité, à côté des panneaux rappelant l’interdiction de transporter un Note 7 dans un avion.

Il est interdit de prendre l'avion avec un Galaxy Note 7 chez Air France
Il est interdit de prendre l’avion avec un Galaxy Note 7 chez Air France

Si la mesure n’est pas encore en vigueur en France, elle devrait être étendue au reste du monde dans un proche avenir. Pour être précis, en France, la compagnie aérienne Air France interdit désormais de monter à bord de ses avions avec un Galaxy Note 7, même éteints. Dans les aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et Paris-Orly, un service d’assistance a même été mis en place par Samsung pour procéder au remplacement le plus vite possible.

Bien que ce soit peu probable, en transportant l’un des téléphones interdits sur un avion de ligne pourraient techniquement voir les auteurs confrontés à une amende de 180 000 dollars, ainsi qu’une durée maximale de prison de cinq ans. Bon, rassurez-vous, ceci ne concerne que les États-Unis.

Si vous êtes encore en possession d’un Galaxy Note 7, sachez que le Galaxy S7 est souvent proposé comme une alternative viable.

Tags : Galaxy Note 7Samsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.