close
Smartphones

Galaxy Note 8 : une phablette connue sous le nom de code Baikal

Après le retrait du Galaxy Note 7 et l’enquête de plusieurs mois qui a suivi, Samsung n’a pas abandonné l’idée de poursuivre avec sa gamme Galaxy Note, qui a offert un smartphone phare couplé avec un stylet très convaincant. La dernière rumeur précise que le nom de code de la future phablette Galaxy Note 8 de Samsung est connu sous le nom de code Baikal.

L’information émane de l’utilisateur Twitter @Universelce, et doit être prise avec des pincettes. On ne sait pas à ce jour si Samsung a commencé à travailler sur un nouvel appareil Note, ou si le nom de code actuel est Baikal.

Pour la petite histoire, Baikal est l’un des lacs les plus profonds du monde, et il est situé dans le sud de la Sibérie. Le nom de code suggère que Samsung a l’intention de mettre en œuvre un certain nombre de caractéristiques, pour éviter que le Note 8 surchauffe. Samsung s’approvisionnerait en batteries chez son rival LG.

Un écran 4K, et l’assistant Bixby

Le Galaxy Note 8 devrait se vanter d’un écran d’une résolution 4K, et de l’assistant Bixby, en dehors des habituelles spécifications qui contiennent le dernier processeur et les nouvelles fonctionnalités pour le stylet S Pen. Bien évidemment, c’est juste une spéculation à ce jour, car il est un peu trop tôt pour dire quoi que ce soit sur ce dernier. Le Galaxy Note 8 devrait arriver dans la seconde moitié de l’année, probablement autour du mois de septembre.

Samsung n’a pas renoncé à son intention de lancer un Galaxy Note 8, avec un désir d’offrir aux propriétaires d’un Galaxy Note 4 et Note 5 un périphérique mis à niveau.

Samsung n’a pas peur de lancer un successeur au défunt Galaxy Note 7

Est-ce que Samsung va arriver à faire oublier son défunt Galaxy Note 7 ? Êtes-vous prêt à acheter une nouvelle phablette du constructeur ?

Tags : BaikalGalaxy Note 8Samsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.