close
Google

Grâce à Thomas Pesquet, visitez l’intérieur de l’ISS sur Google Maps

Street View permet aux utilisateurs de parcourir 17 zones différentes de la station spatiale internationale

L’espace peut être la dernière frontière, mais Google nous donne un fabuleux regard sur un endroit que la totalité d’entre nous ne visitera probablement jamais : la Station spatiale internationale (ISS).

Le géant de la recherche s’est associé à l’astronaute français de l’Agence spatiale européenne, Thomas Pesquet, pour capturer des images provenant de l’ISS pour Google Maps Street View. Ce n’était pas un processus simple, explique Pesquet dans un article sur le blog, et cela a été rendu plus difficile en raison de la gravité nulle.

Ce que Pesquet a capturé est des images à 360 degrés du fonctionnement interne de l’ISS, qui permet aux explorateurs sur la toile d’avoir un regard plus attentif sur l’endroit où vivent et travaillent les astronautes. Il sera ainsi possible de « visiter » les 15 modules de l’ISS.

Les fenêtres de la Cupola de l’ISS offrent des vues sur la Terre

Vous pouvez accéder à toutes les images de l’ISS à travers cette page dédiée, mais notez que pour les captures de Street View (comme celles qui sont vertigineuses) vous devrez cliquer sur le lien « Afficher sur Google Maps » dans les descriptions. Ceux-ci sont situés sur le côté droit une fois que vous sélectionnez une zone de l’ISS que vous souhaitez explorer.

Pour capturer ces clichés, les astronautes déjà à bord de l’ISS ont utilisé les caméras DSLR numériques déjà à bord de la station. « En règle générale, pour capturer des images panoramiques, nous prenons une caméra et nous la fixons sur une monture fixe sur laquelle nous faisons tourner la caméra », a expliqué Mme Liu sur le blog de Google. « Dans l’espace, il n’y avait pas de trépied, donc nous avons fini par utiliser une configuration très simple : une paire d’élastiques attachés dans le module de manière croisée, de sorte que le point de passage définissait le centre d’où la caméra avait besoin d’être ». Il a fallu 24 images de ce genre pour créer un panorama unique.

Pesquet, l’homme aux clichés

C’est la première fois que Street View peut montrer des emplacements dans l’espace et c’est aussi la seule collection au-delà des musées inclus dans le programme Arts & Culture de Google à inclure des annotations. Le texte qui l’accompagne fournit des informations sur les zones et les objets à bord de la station, en mettant en évidence les observatoires, signalant l’équipement et en notant des laboratoires spécifiques tout en expliquant en quoi ils sont utilisés.

Google a annoté des points d’intérêt sur les panoramas

Alors que Thomas Pesquet est devenu ce héros français à aller dans l’espace, ce dernier a notamment accru sa popularité avec de nombreux clichés qu’il a photographiée depuis l’ISS, partageant régulièrement les clichés sur les réseaux sociaux. En quelques mois, il est devenu l’une des idoles de la France. Aujourd’hui, le fait de partager les clichés avec Google lui permet d’accroître sa notoriété dans le monde entier.

Les astronautes ont utilisé des caméras qui étaient déjà à bord de l’ISS pour prendre les photos

Street View est un fantastique moyen d’élargir notre vision du monde, et maintenant tout le monde a la possibilité d’explorer l’ISS et d’avoir un aperçu de la vie à plus de 400 km de la terre.

Tags : Google MapsISSmapsThomas Pesquet
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.