Fermer
Navigateurs Web

Internet Explorer ridiculise toujours Chrome et Firefox en terme de parts de marché

Au-delà de votre préférence personnelle et de vos goûts, cela devrait être une surprise pour tous les amateurs de PC d’apprendre qu’Internet Explorer continue à surplomber ses principaux concurrents dans le secteur des navigateurs de bureau. En effet, IE a augmenté sa part de marché en novembre dernier, tandis que ses deux poursuivants, Chrome et Firefox, s’éclipsent.

Selon Net Market Share, Internet Explorer représentait 58,94% des visites en ligne effectuées au cours des 30 derniers jours à l’échelle mondiale. Autrement dit, c’est une nouvelle hausse après avoir enregistré un score de 58,49% en octobre, et 58,37% au mois de septembre.

Bien que je parle ici d’une augmentation marginale, cela ne fait aucun doute à ce sujet, dès lors que vous êtes au-dessus de la fatidique barre des 50%, n’importe quel petit gain est un vrai bonus. Et, cela est surtout vrai quand vos deux rivaux ne parviennent pas à grignoter quoi que ce soit, et pire encore, voient leurs parts de marché chuter.

Google Chrome reste le médaillé d’argent avec une part de marché de 20,57%, contre 21,25% au mois d’octobre. Ce résultat est bien en dessous de la part que le navigateur avait en septembre dernier (21,19%).

Pendant ce temps, Mozilla a, semble-t-il, plus de difficulté, et va avoir du pain sur la planche si elle veut reconquérir le coeur des utilisateurs. En effet, Firefox vient d’annoncer sa troisième défaite consécutive. En août dernier, le troisième navigateur le plus populaire représentait plus de 15% du trafic web. Et puis, ce chiffre a chuté atteignant les 14,18% en septembre, 13,91% en octobre avant d’arriver à une part de 13,26% au mois de novembre.

Parts de marché des navigateurs en novembre 2014

Si Firefox maintient ce rythme, il pourrait tout simplement perdre 1% à la fin de l’année prochaine. Bien sûr, cela pourrait être une bonne nouvelle pour Safari, axé sur OS X d’Apple. Safari a réellement effectué le meilleur score parmi tous les navigateurs Web durant le mois de novembre, grattant même plus de parts de marché qu’Internet Explorer. En effet, le navigateur d’Apple a vu sa popularité flamber de 0,8%, lui permettant de passer de 5,1% en octobre à 5,9% en novembre.
À ma connaissance, Safari n’a pas reçu de mise à jour ou correctif de stabilité permettant d’expliquer cette hausse soudaine de popularité. Mais, peut-être que les nouvelles versions d’OS X Yosemite résolvant les problèmes de Wi-fi ont réussi à convaincre les fans de Windows de quitter leur navire préféré et de passer du côté d’Apple.

Bizarrement, à la fois Chrome et Firefox ont récemment reçu des mises à jour qui ont l’air assez importantes à première vue, alors qu’Internet Explorer n’a pas évolué. Là encore, les ventes de PC sous Windows ont tendance à croître durant les fêtes, et IE est livré pré-installé sur tous ces ordinateurs, ce qui pourrait justifier la splendide forme du navigateur propriétaire de Microsoft.

Reste à savoir si cette tendance va se poursuivre pour le dernier mois de l’année…

Mots-clé : ChromeFirefoxinternet explorerNetMarketShare
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.