Fermer
Développement

Stack Overflow dresse le portrait des développeurs sur le marché de l’emploi

Stack Overflow dresse le portrait des développeurs sur le marché de l

Stack Overflow a mené une enquête sur les tendances et variables du marché du recrutement des développeurs à l’échelle mondiale.

Pour ceux qui l’ignorent, Stack Overflow est le site de référence pour les développeurs du monde entier. 31 millions de développeurs y échangent et partagent leurs connaissances quotidiennement. Stack Overflow met en relation cette immense communauté avec les entreprises souhaitant recruter des développeurs de talent.

Dans ce cadre, Stack Overflow a interrogé 26 086 développeurs dans 157 pays différents pour connaître leur profil et comprendre leurs attentes en matière d’emploi. Les pays les plus représentés dans le cadre de l’enquête sont les États-Unis, l’Inde, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Pologne avec respectivement 4 700, 2 500, 2 400, 2 000 et 832 participants. En France, 776 développeurs ont été interrogés.

Stack Overflow dresse donc dans cette étude le portrait des développeurs en France et dans le monde afin de connaître leurs attentes et savoir comment les approcher dans un secteur très dynamique, où les candidats sont de plus en plus rares.

Stack Overflow dresse le portrait des développeurs sur le marché de l'emploi

Les développeurs qualifiés sont rarement sans activité

En France, il y a un net déséquilibre entre l’offre, c’est-à-dire le nombre de développeurs sur le marché, et la demande des entreprises, qui s’accroît sans cesse. Le marché est dynamique et offre de belles opportunités aux développeurs de talent. Pour preuve, seulement 2.3% des développeurs français se déclarent sans activité. Le taux de chômage dans le secteur des programmeurs est nettement inférieur à celui de la moyenne nationale, tous secteurs confondus (10.5%). Il est donc 4.5 fois plus difficile de recruter un développeur qu’un autre type d’employé en France.

42 % des développeurs dans le monde disposent d’aucune formation officielle

L’étude démontre que le marché du numérique change la donne de l’emploi. Il n’est plus nécessaire d’avoir une formation particulière pour décrocher un emploi de développeur. En France, 34% des développeurs sont autodidactes contre 42,1% en Grande-Bretagne. Même si les chiffres français sont légèrement inférieurs à ceux des pays voisins, ils n’en sont pas moins révélateurs dans le cadre du recrutement.

Stack Overflow : formation officielle

L’autre particularité du marché français réside paradoxalement au niveau de l’éducation. Les universités françaises forment efficacement la nouvelle génération de développeurs.

20.6 % des personnes ayant répondu à l’enquête ont déclaré détenir une licence en sciences informatiques, 54.6 % ont indiqué être titulaires d’un Master et 6.1 % d’un Doctorat, soit la proportion la plus élevée au monde.

Un déséquilibre entre le salaire et le niveau d’éducation

Pour 52.8% des développeurs français, la rémunération est le facteur le plus important lorsqu’ils cherchent un emploi. Or, les personnes interrogées déclarent obtenir un salaire moins important pour un niveau d’éducation plus élevé que les voisins britanniques.

Les développeurs français s’avèrent être parmi les mieux formés au monde, mais les salaires figurent parmi les plus bas en comparaison avec les autres pays d’Europe de l’Ouest et des États-Unis.

Joel Spolsky, cofondateur et PDG de Stack Exchange déclare : « Stack Overflow veut créer un système qui permet aux développeurs d’obtenir un emploi auquel ils aspirent véritablement ». Les employeurs offriraient donc un meilleur salaire aux développeurs qui disposent d’une expérience dans les technologies de niche ou émergentes.

Le langage de programmation Ruby est le plus rémunérateur en Europe de l’Ouest avec en moyenne 55 302 euros par an, alors qu’aux États-Unis, il occupe la septième place. C# et Node.js complètent le podium avec respectivement 55 175 euros et 54 484 euros par an.

Stack Overflow : les langages les mieux payés

Faire face au défi du recrutement technique

En France, plus de 23 % des personnes interrogées ont indiqué être contactées au moins une fois par semaine par des recruteurs, et 45 % ont déclaré souhaiter être moins sollicitées. La demande de talents dans le domaine de la programmation est en plein essor et 81 % des personnes interrogées qui occupent un emploi sont salariées à temps plein, 5 % le sont à temps partiel et 11 % travaillent en freelance ou en intérim. Ainsi, seuls 2 % des développeurs se sont déclarés sans activité. En France, 66 % des développeurs sont salariés à temps plein et seuls 2,3 % sont sans emploi.

Les programmeurs restent malgré tout à l’écoute du marché

Pourtant, 65,2% des développeurs en France se disent ouverts à de nouvelles opportunités d’emploi et/ou sont en recherche active d’emploi et 42,5% aimeraient être davantage contactés par les recruteurs.

Stack Overflow : contacter les développeurs

Pour les contacter, les recruteurs doivent privilégier l’e-mail qui reste leur moyen préféré de contact pour des opportunités de carrière pour 96,72% d’entre eux puis les messages sur la plateforme Stack Overflow qui sont plébiscités par 73,36% d’entre eux.

Voici quelques exigences dans leur recherche d’emploi :

  • 55% des développeurs ont déclaré que les entreprises pouvaient améliorer leurs méthodes d’entretien en les présentant à l’équipe
  • 43% des développeurs ont affirmé vouloir qu’on leur montre l’endroit exact où ils allaient travailler
  • 31% souhaitent bénéficier d’une meilleure préparation à leur futur emploi, savoir avec qui ils seront en contact et le détail exact de leurs missions
  • 38% veulent pouvoir effectuer une session de programmation lors de l’entretien

Que pensez-vous de ces chiffres ? Vous reconnaissez-vous dans cette étude ?

Mots-clé : Stack Overflow
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Apple est arrivé dans le 2-en-1 avec son iPad Pro
iPad Pro, les premiers tests sur la toile

L'iPad Pro est le premier plongeon d'Apple dans l'ère de la grande tablette, comme l'iPhone 6 Plus a pu l'être...

Fermer