Categories: Mobile

GoodBarber 3 : une mise à jour majeure du générateur d’application mobile

Si vous êtes un fidèle lecteur du BlogNT, vous n’êtes pas sans savoir que j’apprécie beaucoup GoodBarber, le leader français et européen des générateurs d’applications mobiles. À tel point qu’en février dernier je suis parti avec l’équipe au Mobile World Congress afin de couvrir l’évènement.

Aujourd’hui si je vous en reparle, ce n’est malheureusement pas pour vous annoncer un énième voyage – oui pour ça faut être invité en Corse, arriver à passer entre les mailles de la grève de la SNCM, bref un périple – mais parce que GoodBarber a annoncé la sortie de GoodBarber 3, la dernière version de sa plateforme permettant de créer soi-même une application native pour iPhone et Android. Comme le souligne le communiqué de presse, avec GoodBarber 3, “la société fait une nouvelle fois bouger les lignes en introduisant une approche radicalement nouvelle pour créer son application”.

La grosse nouveauté derrière ce changement de version qui s’est forcément fait attendre, est le fait que vous pouvez désormais développer des applications qui peuvent être compilées en une heure seulement, et ce sans programmer une seule ligne de code ! Plutôt chouette comme approche non ?

Le design comme point d’entrée

Pour ce faire, l’équipe de développement n’a pas réellement chômé puisque la nouvelle version a été développée à partir de zéro, c’est-à-dire from scratch dans le jargon du développeur, avec un seul but : améliorer l’expérience utilisateur. C’est avec cette philosophie à l’esprit que l’équipe a mis à disposition une série d’outils conçus pour totalement personnaliser votre application.
Contrairement aux approches traditionnelles, le processus de création d’une application avec GoodBarber 3 débute par le design. Pour ce faire, la société a construit une bibliothèque de maquettes, avec plus de 100 design personnalisables qui vont pouvoir être utilisés par tous. GoodBarber y a associé un processus de personnalisation en 5 étapes, dans lequel l’utilisateur est guidé pas-à-pas.
De plus, une prévisualisation de l’app en cours de création est positionnée au centre de l’écran, et un simulateur permet de tester l’application en cours de création directement sur son smartphone.
En outre, vous pouvez essayer l’application grâce à My GoodBarber pour voir comment cela fonctionne avant de pousser votre création sur le Google Play ou l’App Store d’Apple.

L’autre nouveauté de GoodBarber 3, concerne l’iPad. En effet, dès lors que vous vous lancez dans la création d’applications spécifiques pour la tablette d’Apple, et plutôt que d’élargir et déformer des applications réservées aux smartphones – comme ce que tout le monde fait habituellement – l’équipe s’est concentré sur le développement d’un générateur d’application capable de produire une version tablette, spécifiquement conçue pour la tablette. Ainsi, et comme l’explique le communiqué de presse, “pour chaque type de contenu ajouté par l’utilisateur, GoodBarber va appliquer un modèle d’affichage spécifique pour la version mobile et pour la version iPad”.

Mais, l’amélioration de la plateforme ne s’arrête pas là. Dans sa tentative d’aider les utilisateurs à créer des applications à partir de zéro, c’est-à-dire sans avoir besoin de récupérer du contenu depuis une plateforme tierce, et ce car l’outil dispose d’un CMS interne, permettant de poster des articles, photos, vidéos, audios, et autres contenus. En outre, l’utilisateur a la possibilité d’organiser le contenu par une navigation à plusieurs niveaux et ajouter différentes sections.
Quoi qu’il en soit rassurez-vous si vous êtes un adepte d’une autre plateforme, la nouvelle version de GoodBarber n’abandonne pas ses racines et ses multiples connecteurs. GoodBarber 3 offre aux utilisateurs plus de 35 connecteurs permettant de récupérer du contenu de WordPress, des flux RSS, de YouTube ou Vimeo, de Instagram, Flicker et autres sources tierces prises en charge, tels que les réseaux sociaux.

Afin de conclure, et avant de prendre en main cette nouvelle plateforme et vous la présenter – oui ce sera l’occasion de faire mes apps mobiles – si vous souhaitez tester la plateforme, sachez que c’est possible gratuitement pendant un mois, et ensuite vous devrez débourser 16 euros par mois pour un plan “standard”, ou encore 32 et 48 euros pour des plans respectivement “complet” et “avancé”.

Créer des applications pour iOS et Android n’a jamais été aussi facile et peu cher…

Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.

Recent Posts

Cette nouvelle application Web de Google peut vous aider à écrire vos propres poèmes

Google, comme nous le savons tous, travaille sur les technologies basées sur l’intelligence artificielle depuis…

11 heures ago

Les propriétaires d’iPhone 6 pourraient obtenir 60 € d’Apple en raison de ralentissements intentionnels

Apple ne peut toujours pas laisser derrière elle le scandale des performances de l’iPhone, bien…

12 heures ago

Windows 10 fonctionnerait mieux virtuellement sur les Mac Apple M1 que sur la Surface Pro X

Windows 10 et certaines applications Windows 10 basées sur l’architecture ARM peuvent être plus performantes lorsqu’elles sont…

13 heures ago

L’iPhone 12 sur DxOMark n’a pas les mêmes prouesses que ses grands frères

Les nouveaux iPhone d’Apple de cette année se sont vantés de la prise en charge…

13 heures ago

Twitter prend désormais en charge les clés de sécurité matérielles sur Android et iOS

Même si elle n’est pas toujours mise sous les feux de la rampe comme a…

14 heures ago

Microsoft va lancer un Surface Duo noir

Microsoft a lancé son premier smartphone Android, le Surface Duo. Avec son système à double…

16 heures ago