Fermer
Mobile

Mozilla vous permet désormais de tester Firefox OS dans votre navigateur de bureau

Qui n’a jamais encore entendu parlé de Firefox OS ? Pour ceux d’entre vous pour qui c’est le cas, j’ai une chose à vous dire : abonnez-vous au flux RSS du blog 😉 Plus sérieusement, j’ai maintes et maintes fois aborder le sujet.

Avant de continuer, sachez que Firefox OS est la façon pour la Fondation Mozilla d’entrer dans le marché des smartphones. En effet, en offrant son propre système d’exploitation mobile, Firefox OS, pour tous les téléphones à bas prix, la Fondation souhaite lancer la diffusion de smartphone dans les pays émergents, et ce afin de proposer une alternative à faible coût par rapport aux dispositifs les plus chers tournant sur iOS et Android.
En revanche, il est important de noter que Mozilla n’a pas l’intention de venir détrôner les gros en place avec Firefox OS. Ce dernier s’avère être une alternative open source qui met le Web au centre ! Et c’est clairement cet aspect qui va plaire à de nombreuses personnes, et pas que dans les pays émergents, j’en suis certain !
Sans nul doute que les plus geeks d’entre nous vont être intéressés pour découvrir et utiliser cet OS. Le recours aux standards du Web HTML5 y est certainement pour quelque-chose…

Le projet a été annoncé en juillet 2011, avec le nom de code (B2G) Boot2Gecko. Mozilla a lentement mais sûrement révélé de nouveaux détails sur son futur système d’exploitation mobile, celui-ci ayant considérablement mûri.

S’il existe différente façon de tester Firefox OS, telles que l’installation d’un nightly build de B2G, la méthode dévoilée aujourd’hui est sans aucun doute la plus simple. En effet, maintenant, grâce à un simple add-on, tout le monde peut tester le système d’exploitation via un simulateur en quelques minutes.

Pour l’installer, rendez-vous sur cette page. Ensuite, cliquez sur le lien correspond à votre système d’exploitation. Windows, Mac, et Linux.

Mozilla vous permet désormais de tester Firefox OS dans votre navigateur de bureau - Téléchargement de l'add-on Firefox OS Simulator

Après le téléchargement – environ 70 Mo, il suffit de sélectionner “Firefox OS Simulator” depuis le menu Développeur Web (Outils > Développeur Web > Firefox OS Simulator).

Mozilla vous permet désormais de tester Firefox OS dans votre navigateur de bureau - Accès à l'add-on depuis le menu 'Développeur Web'

Ensuite, cliquez sur l’interrupteur sur la gauche pour que “Running” puisse s’afficher. Une fenêtre apparaîtra alors, le système d’exploitation se lance…

Dès lors, utilisez votre souris pour cliquer et faire glisser l’écran tactile émulé. Attention de ne pas glisser votre souris en dehors de la fenêtre, ou bien votre écran se figera là où il en était…

Un certain nombre de fonctionnalités uniquement liées au téléphone ne marcheront pas, telles que les appels, mais la boîte de réception de SMS est truquée de manière à ce que des tests peuvent être effectués et, en général, le simulateur est étonnamment fonctionnel. Personnellement les transitions offertes par l’OS sont très fluides.

Voici quelques captures animées réalisées par TNW :

Mozilla vous permet désormais de tester Firefox OS dans votre navigateur de bureau - Accueil de Firefox OS
Mozilla vous permet désormais de tester Firefox OS dans votre navigateur de bureau - Démonstration d'un appel sous Firefox OS

Gardez à l’esprit que le système d’exploitation est loin d’être prêt pour sa sortie définitive prévue en 2013 ! Ainsi, il est possible de découvrir quelques bugs et défauts, mais si vous êtes un développeur, explorer la plateforme et les nouvelles possibilités qu’elle vous offre, ou même pour une majorité d’en vous, curieux, le téléchargement en vaut la peine !

L’avez-vous testé ? Qu’en pensez-vous ?

Mots-clé : add-ondeveloppeur webFirefoxFirefox OSFirefox OS Simulator
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.