Fermer
Smartphones

OnePlus lance la gamme Nord N, avec le Nord N10 5G et le Nord N100

OnePlus lance la gamme Nord N, avec le Nord N10 5G et le Nord N100

Dans ce qui semble être le lancement le plus silencieux de l’histoire de l’entreprise, OnePlus a étendu sa gamme de milieux de gamme Nord à des segments de prix encore plus abordables.

La société a lancé en Europe deux nouveaux smartphones (dont la réputation n’est plus à faire), le OnePlus Nord N10 5G et le Nord N100. Alors que le premier met la 5G à la portée d’un plus grand nombre d’utilisateurs à un prix inférieur à celui du OnePlus Nord original, le second offre une expérience OnePlus haut de gamme aux utilisateurs d’entrée de gamme.

Nord N10 5G

Le OnePlus Nord N10 5G peut être considéré comme le frère cadet du Nord original lancé en juillet dernier. Il est équipé d’un écran de 6,49 pouces d’une résolution full HD+ avec une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz et d’une caméra frontale de 16 mégapixels logée dans le trou de l’écran en haut à gauche.

Sous le capot, le Nord N10 5G est propulsé par le Snapdragon 690 de Qualcomm. Il s’agit d’un processeur octa-core avec un processeur Kryo 560 avec des vitesses d’horloge allant jusqu’à 2,0 GHz et un nouveau GPU Adreno 619 L. Il est couplé à 6 Go de RAM et 128 Go de stockage intégré.

Le smartphone possède une découpe rectangulaire pour la configuration de caméra arrière, analogue à celle du OnePlus 8T, qui loge quatre capteurs à l’arrière. On retrouve un capteur photo de 64 mégapixels, qui est accompagné d’un capteur photo ultra-large de 8 mégapixels, d’un capteur photo macro de 2 mégapixels et d’un capteur monochrome de 2 mégapixels.

Enfin, le Nord N10 5G est également équipé d’une modeste batterie d’une capacité de 4 300 mAh qui permet une charge rapide de 30 W par le port USB-C. Il fonctionne avec OxygenOS 10.5, basé sur Android 10, ce qui signifie que vous ne pourrez pas encore faire l’expérience de OxygenOS 11. L’un des points forts de cet appareil, ainsi que du Nord N100, devra être le retour de la prise casque de 3,5 mm.

Le Nord N100

OnePlus n’a pas seulement qu’une version abordable de l’actuel Nord. La firme a également décidé de concurrencer Xiaomi et realme avec le lancement du OnePlus Nord N100. Bien que la société se soit engagée à intégrer des écrans à taux de rafraîchissement élevé dans tous ses nouveaux smartphones à l’avenir, cela ne semble pas être le cas avec le Nord N100. Il s’agit du premier appareil d’entrée de gamme de la société et comprend un écran LCD de 6,52 pouces d’une résolution HD+ avec un taux de rafraîchissement standard de 60 Hz. Vous avez un plus grand menton en dessous de l’écran, et une découpe pour une caméra frontale de 8 mégapixels en haut à gauche.

Le dos en polycarbonate loge une triple caméra et un capteur d’empreintes digitales. Sous le capot, le OnePlus Nord N100 est alimenté par le processeur Snapdragon 460. Il est associé à 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne (extensible jusqu’à 256 Go par un emplacement pour une carte micro SD). Vous trouverez également une énorme batterie d’une capacité de 5 000 mAh et une charge rapide de 18 W. Il fonctionne également avec OxygenOS 10.5, basé sur Android 10.

Quant à la triple matrice de caméras arrière, vous disposez d’un capteur photo principal de 13 mégapixels, d’un capteur de profondeur de 2 mégapixels et d’un capteur macro de 2 mégapixels. Il aurait été formidable que la société inclue un capteur ultra-large à bord.

Prix et disponibilité

Le OnePlus Nord N10 5G sera disponible dans une seule variante de couleur Midnight Ice, et mis en vente au prix de 349 euros. En revanche, le Nord N100 d’entrée de gamme est proposé à partir de 199 euros pour la variante de couleur Midnight Frost. Les deux modèles seront disponibles en France sur OnePlus.com, amazon et la FNAC mi-novembre.

Mots-clé : Nord NNord N10 5GNord N100OnePlus
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.