Fermer
OS

Azure Sphere de Microsoft est conçu pour sécuriser les périphériques IoT

Security_Image_1040x585-100

Dans le but de sécuriser les milliards de périphériques IoT (Internet of Things, ou Internet des Objets en français) alimentés par des microcontrôleurs (MCU), Microsoft a annoncé ce lundi, lors de la conférence RSA 2018, un aperçu de son initiative Azure Sphere.

La solution Azure Sphere de Microsoft se compose de trois principaux composants pour garantir que les futurs périphériques IoT bénéficient de la meilleure protection : les microcontrôleurs certifiés Azure Sphere, le service de sécurité Azure Sphere basé sur le cloud, ainsi que le système d’exploitation Azure Sphere alimenté par le noyau Linux.

Pour fournir aux futurs périphériques de l’Internet des Objets un environnement logiciel fiable et hautement sécurisé, Microsoft a déclaré avoir créé son propre noyau Linux personnalisé pour Azure Sphere, qui utilise les innovations de sécurité que la société a lancées dans son populaire système d’exploitation Windows. Le système d’exploitation Azure Sphere diffère des autres systèmes d’exploitation en temps réel, car il offre plusieurs niveaux de sécurité.

Ce n’est pas la première fois que Microsoft joue avec le noyau Linux, car il y a quelques mois seulement, la société basée à Redmond a annoncé qu’elle avait travaillé en étroite collaboration avec Canonical, la société derrière le célèbre système d’exploitation Ubuntu Linux dans les images Ubuntu Cloud sur sa solution d’hébergement cloud Azure.

Le marché de l’IoT est en pleine croissance, il est normal que Microsoft s’y intéresse

Un noyau Linux personnalisé

Microsoft a déclaré avoir conçu l’initiative Azure Sphere afin d’offrir la meilleure sécurité pour les nouvelles expériences de l’Internet des Objets, facilitant ainsi la vie des fabricants d’appareils IoT, car ils n’auront pas à investir dans de l’équipement coûteux ou embaucher du personnel supplémentaire pour sécuriser les périphériques en tout temps. La société n’offre Azure Sphere qu’à certains fabricants d’appareils pour le moment.

Microsoft s’attend à ce que la première vague d’appareils IoT activés par Azure Sphere soit disponible dans les boutiques du monde entier d’ici la fin de l’année. Ainsi, attendez-vous à ce que 2019 soit l’année des dispositifs IoT sécurisés par le noyau Linux et Microsoft Azure Sphere. Microsoft distribuera des SDK à toutes les personnes intéressées par Azure Sphere vers le milieu de l’année 2018. D’ici là, vous pouvez trouver plus de détails sur Azure Sphere depuis ce lien.

Mots-clé : Azure SphereIoTLinuxMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
La mise à jour Windows 10 Redstone 4 lancée comme « April 2018 Update » ?

La prochaine version de Windows 10, connue sous le nom de code Redstone 4, subit plusieurs changements de dernière minute, non seulement...

Fermer